Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Nouveaux tarifs à la Sbee : Démarche participative, les plus démunis préservés

Nouveaux tarifs à la Sbee : Démarche participative, les plus démunis préservés

Pas de soucis à se faire à propos de l’augmentation du tarif de la consommation d’énergie. Les nouveaux tarifs n’ont pas été adoptés et ne constitueront pas un moyen d’étouffement des pauvres populations. Dans ce sens, l’Etat a différé l’impact du relèvement sur les consommateurs en différant sa mise en œuvre et surtout, en subventionnant pendant un an pratiquement, le coût induit. Par ailleurs,  une démarche participative a débouché sur l’adoption desdits nouveaux tarifs. De son côté, l’Autorité de régulation de l’électricité (Are) a joué son rôle en veillant à la régularité du processus et à la fixation de tarifs raisonnables. Tout au long du processus, les associations de consommateurs et les grosses sociétés ont été informées et écoutées. Le tarif de la tranche sociale ne change pas car le Gouvernement a exigé que la Sbee tienne compte des plus démunis. Conformément à la politique sociale en cours, des efforts consistants ont été faits par le Gouvernement et la Sbee pour amoindrir l’impact de l’ajustement.

Avec le temps, il est en effet, apparu impérieux de mettre en œuvre les nouveaux tarifs pour le bien de la Sbee comme pour celui des consommateurs. Bien mûrie, la mesure allie social, impératif économique, et exigence de bonne gouvernance. Les populations ne sont donc pas face à une mesure à visée uniquement commerciale.

En termes de perspectives, le gouvernement veille au renforcement de l’amélioration de la gestion et des performances de la Sbee, qui a commencé avec la nouvelle équipe dirigeante menée par Jacques Paradis. Sous le leadership de ce dernier, la Sbee et ses agents sont de plus en plus disponibles pour satisfaire les attentes de leur clientèle. Les consommateurs peuvent donc faire confiance à leur fournisseur d’électricité sans rien redouter.

Par Sêmèvo B. AGBON

Laisser un commentaire

Top