Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Octroi de subventions d’installation, étape Zou-Collines : Les conseils de l’Anpe aux 1348 bénéficiaires

Octroi de subventions d’installation, étape Zou-Collines : Les conseils de l’Anpe aux 1348 bénéficiaires

C’est dans une ambiance festive que le secrétaire général du Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, César Aklossou a lancé l’octroi des subventions aux bénéficiaires du Projet emploi des jeunes (Pej) pour le compte des deux départements du Zou et des Collines. La cérémonie s’est déroulée hier, mardi 25 juin à l’arrondissement d’Aga, à Savalou.

Par Sêmèvo B. A.

Ils sont au total 1348 à bénéficier du Projet emploi des jeunes (Pej) dans les départements du Zou (736) et des Collines (612). Afin de développer leurs projets, chacun d’eux reçoit une subvention de 200 000F, ce qui fait 272 296 000F frais de retrait (2000F) y compris). Sur le champ, ceux de la commune de Savalou au nombre de 124 jeunes ont reçu leurs fonds. Ceci grâce au secrétaire général du Ministère des petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’emploi, César Aklossou qui au nom du ministre Modeste Kérékou, a procédé officiellement par un clic via les installations de l’opérateur Gsm MTN au positionnement des subventions sur les comptes Mobile Money des bénéficiaires. La joie était à son comble chez ces derniers. Mais attention ! les fonds doivent être utilisés pour mettre en œuvre leurs fiches de financement, a-t-il exigé. Car, c’est l’atteinte des objectifs fixés qui permettra d’élargir le projet à d’autres jeunes.

Pour ne pas se faire arnaquer, Djibril Habib, représentant du directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) a conseillé les bénéficiaires de ne communiquer leurs codes Mobile money à personne. Il a par ailleurs annoncé la mise à disposition imminente par L’Anpe, d’une base de données de tous les jeunes artisans recensés au titre du Pej, selon les secteurs d’activité. Ce qui permettra de faciliter l’accès des populations à ces artisans en cas de besoin.

Le maire de la commune, Prosper Irou Kora a témoigné que le Pprojet emploi des jeunes a amélioré l’accès des jeunes des communes du Zou et des Collines, aux compétences entrepreneuriales et les a dotés de subventions. En effet, avant l’étape d’octroi des crédits, les jeunes ont été formés à l’initiative de microentreprise, à la gestion de ces microentreprises une fois installées et aux compétences de vie. Le maire a donc logiquement remercié le gouvernement et la Banque mondiale, partenaire technique et financier dudit projet.

Le secrétaire général de la Préfecture des Collines, Jean de Vigny Sossou Houéfondé a, au nom du préfet, félicité les bénéficiaires pour leur assiduité lors des formations. C’est désormais une priorité, a-t-il insisté, pour les autorités étatiques de travailler à l’insertion des jeunes artisans, et des jeunes déscolarisés par le biais de l’entrepreneuriat. C’est en cela qu’il a reconnu la pertinence du Pej qui a permis de former les jeunes à entreprendre dans la transformation agricole, dans le tourisme et l’artisanat, des secteurs d’activité que promeut d’ailleurs le gouvernement dans son Programme d’actions.

Rappelons que l’octroi des subventions d’installation est à sa seconde phase et impactera 8130 jeunes répartis sur les 77 communes du Bénin, pour un montant total de 1 638 945 945 F, soit 200 000 F par bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Top