Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Orounla : « La Cena a travaillé dans une transparence »

Orounla : « La Cena a travaillé dans une transparence »

La réforme du système partisan est en marche. C’est la leçon que le gouvernement tire après la délivrance du récépissé définitif à cinq partis politiques parmi les 9 ayant manifesté leur désir de prendre part aux élections municipales et communales du 17 mai prochain.  Selon le porte-parole du gouvernement Alain Orounla, le président de la République a raison sur la réforme du système partisan. Sinon, on aurait plus de 100 partis ou alliances de partis politiques a déclaré Alain Orounla. Aussi, s’est-il réjoui du fait qu’il n’y ait pas de critiques ou de mécontentement concernant le verdict de la Céna. « Il n’y a pas de critique parce que la Céna a travaillé dans une transparence comme elle l’a toujours fait », a-t-il fait savoir. La diversité a donc joué.

Avec la crise du Covid-19, beaucoup se demandent si les élections municipales et communales du 17 mai prochain auront lieu. Sur la question, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le gouvernement n’a rien encore décidé. Selon le ministre, sa préoccupation actuelle est de vaincre le Covid-19. Toutefois, « nous espérons que nous pouvons organiser les élections à bonne date », a laissé entendre Alain Orounla. Le gouvernement reste “optimiste” ajoute-t-il.

Par R. F.

Laisser un commentaire

Top