Vous êtes ici
Accueil > Politique > Patrice Talon, candidat : « Il n’a fait qu’obéir à ce que veut son peuple » (Wilfried L. Houngbédji)

Patrice Talon, candidat : « Il n’a fait qu’obéir à ce que veut son peuple » (Wilfried L. Houngbédji)

Candidature de Patrice Talon à la présidentielle du 11 avril prochain. Le sujet était au cœur de l’émission “90 minutes pour convaincre” de la radio nationale, dimanche 7 février. L’invité, Wilfried Léandre Houngbédji estime que cette décision obéit à la ferme volonté du peuple béninois qui n’est pas prêt de voir s’arrêter la dynamique en marche dans le pays depuis avril 2016. Aux dires du Directeur de la communication, l’impact positif des réformes pèse lourd dans cette volonté du peuple béninois de voir la dynamique continuer. Ne pouvant pas déjà crier d’une victoire avant la compétition proprement dite, Wilfried Léandre Houngbédji pense de Patrice Talon qu’«…aujourd’hui, il n’est que candidat, il n’est pas encore élu. La Céna a enregistré plusieurs dossiers. Une élection est toujours ouverte. Elle n’est pas gagnée d’avance et donc pour le moment, attendons de voir si dans quelques semaines nos compatriotes vont lui renouveler massivement leur confiance pour que l’œuvre entamée soit poursuivie. Donc, on peut être rassuré de ce qu’en décidant de se porter candidat, le Chef de l’Etat n’a fait qu’obéir à ce que veut son peuple conformément aux textes de la République, obéir à la République ». Contrairement à certaines voix, l’invité de ce dimanche estime que la prochaine joute est bien toute ouverte et les qualifiés y prendront part pour la vitalité de la démocratie béninoise.

Du 1er au 4 février dernier, la Cena a bouclé l’opération d’enregistrement des dossiers de candidatures. Vingt ont été reçus. L’institution en charge de l’organisation des élections s’affairent déjà à examiner les dits dossiers.

Par Armand D.

Laisser un commentaire

Top