Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Patrice Talon : « Des gens ont mobilisé des enfants, des jeunes, des chasseurs pour attaquer la république »

Patrice Talon : « Des gens ont mobilisé des enfants, des jeunes, des chasseurs pour attaquer la république »

Interrogé par la presse après avoir accompli son devoir de vote, Patrice Talon s’est prononcé sur les manifestations et violences notées à la veille du scrutin de ce dimanche 11 avril. Outre les civils, il informe que « deux agents de police ont été blessés avec des armes de guerre ». Ce qui, dit-il est bien regrettable. Mais « il faut protéger la république, les forces de l’ordre, il faut surtout protéger le symbole de la défense de la sécurité qu’est la Police nationale ».

«(…) Des gens ont mobilisé des enfants, des jeunes, des chasseurs pour attaquer la république, attaquer le symbole de notre sécurité, la Police… Il y a eu des manifestations libres que personne n’a essayé d’empêcher mais d’encadrer. Mais quand on sort des gens avec des armes parfois des armes de guerre, des policiers ont été blessés. Vous parlez des victimes ! Ç’aurait été bien de parler de toutes les victimes y compris les policiers qui ont été blessés par des armes. Deux agents de police ont été blessés avec des armes de guerre. Dans la riposte, parce qu’il faut protéger la république, les forces de l’ordre, ll faut surtout protéger le symbole de la défense de la sécurité qu’est la Police nationale. Si dans cette opération de respect de la république il y a des dégâts, c’est regrettable.

Un taux de participation est toujours un enjeu. Il est toujours bien souhaitable que la nation entière vote, que ceux qui sont en âge de voter se déplacent, que ce soit dans les pays où on voit des taux de 80%, de grands pays développés, pays de longue démocratie où parfois les taux sont faibles également. Pour tout le monde c’est toujours mieux que le taux soit élevé. Donc ce n’est pas pour cette élection plus particulièrement qu’il est souhaitable que le taux soit de 75, 80 ou 100%. Donc de manière générale il faut que les concernés sortent pour aller voter. C’est valable pour les élections passées, pour celle-ci et pour celles à venir».

Transcris par Sêmèvo Bonaventure AGBON

 

 

Laisser un commentaire

Top