Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Patrice Talon : « Notre système éducatif à tous les niveaux nous a formés au bavardage »

Patrice Talon : « Notre système éducatif à tous les niveaux nous a formés au bavardage »

La question du chômage des jeunes est devenue depuis quelques années, un casse-tête pour les gouvernants. Les jeunes sortis des universités se retrouvent pour la plupart sans emploi, l’Etat ne pouvant embaucher tout le monde. La plupart des formations données dans nos universités sont devenues obsolètes et nécessitent des réformes. Le président Talon en est conscient et pense qu’il faut réformer le système éducatif béninois pour l’adapter aux réalités du pays avec des formations plus pratiques, a-t-il affiché lors de sa tournée :

‹‹Notre système éducatif à tous les niveaux nous a formés au bavardage. C’est ce bavardage qui conduit chaque année de milliers de jeunes au chômage.

Aujourd’hui, la grammaire ne propose aucune solution pratique quant au changement climatique, devenu par exemple, le problème du siècle. Pour bien contextualiser la question, nous devons reconnaître que les études de la Flash devenue double aujourd’hui : Fashs et Fllac ne servent à rien, si ce n’est de produire des jeunes qui légitimement attendent l’État, dans leur grand nombre.

Même la Fast qui devrait se présenter comme une alternative, parce que formant les scientifiques, ne l’est malheureusement pas. La situation relative à la destination des juristes, des gestionnaires et des économistes formés est encore plus alarmante dans notre pays. Et Dieu sait que les diplômés de ces facultés sont les plus nombreux dans le pays. Résultat : ”la jeunesse qui devrait être la solution du développement est un problème pour le  développement.”

Fermer les écoles de “bavardage” pour apprendre à la jeunesse des métiers pratiques à l’école, telle est la solution qui sauvera ce pays, malade de son modèle d’éducation.››

Président Patrice TALON

Laisser un commentaire

Top