Vous êtes ici
Accueil > Société > Phase 3 du Paefe : De nouveaux enfants exclus du système éducatif sauvés

Phase 3 du Paefe : De nouveaux enfants exclus du système éducatif sauvés

Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou a lancé vendredi 26 novembre, la phase 3 du Programme d’appui à l’éducation et à la formation des enfants exclus du système éducatif formel (Paefe). La cérémonie s’est déroulée au centre pastoral Mgr Nicolas Okioh à Natitingou.

Par Raymond FALADE

Rendre disponible et accessible à toutes les régions une éducation équitable, inclusive et de qualité, une diversité d’ordre éducatif qui s’adresse à toutes les catégories d’enfants sans exclusion ni discrimination de sexe ou de statut social, c’est la vision du gouvernement béninois. A cet effet, il a initié et mis en œuvre avec l’appui des partenaires techniques et financiers, une approche visant à prendre en compte des enfants appelés « les exclus du système éducatif ». Grâce au Programme d’appui à l’éducation et à la formation des enfants exclus du système éducatif formel (Paefe), plus de dix mille enfants ont été sortis des ténèbres de l’ignorance pour la lumière du savoir, du savoir-faire et même du savoir-vivre en dix ans d’expérimentation, a confié Nadine Oke, coordonnatrice du programme. Elle a remercié la Coopération Suisse qui finance cette école de la deuxième chance dont la mise en œuvre est confiée au consortium Helvetas et Solidar Suisse.
Djènabou Mahonde, représentante résidente de l’Unicef au Bénin et cheffe de file des partenaires techniques et financiers et Elisabeth Marie Adéline Pitteloud Alansar, directrice résidente de la Coopération Suisse se sont dites convaincues de ce que l’extension du modèle de l’expérience « Barka » dans les départements de l’Atacora et de la Donga connaîtra un grand succès car elle est basée sur de solides expériences et une fondation sur laquelle elle peut se reposer. La directrice résidente de la Coopération Suisse a fait savoir que ce sont les résultats encourageants de la phase 1 qui leur ont permis d’étendre le programme au département de l’Alibori au cours de la phase 2.

Lors du lancement du Paefe Phase 3, le ministre Salimane Karimou a exprimé la reconnaissance et la gratitude de tout le peuple béninois aux plus hautes autorités de la Confédération Suisse et à travers elle, le bureau de la Coopération Suisse au Bénin qui ont bien voulu s’engager aux côtés du Bénin par le biais de ce programme, pour aider à soustraire les jeunes adolescents à la précarité en leur ouvrant de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives. Celles-ci pouvant leur permettre d’accéder à un mieux-être et devenir de véritables acteurs de développement. Salimane Karimou a rassuré de la disponibilité du gouvernement à conduire à bon port cette 3e phase qui se veut être une phase décisive. « Tout en ayant pleine conscience des défis qui sont les nôtres pour conduire à bien cette 3ème phase du Paefe, je reste également confiant qu’ensemble, nous y arriverons. Je peux d’ores et déjà vous rassurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la réussite du programme », a-t-il déclaré.

A tour de rôle, le maire de Natitingou Taté Ouindéyama et le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah, ont remercié le président Patrice Talon pour son leadership, les Ptf et surtout de la Coopération Suisse pour leur assistance permanente.

Le Programme d’appui à l’éducation et à la formation des enfants exclus du système éducatif formel dont la phase expérimentale s’est déroulée de 2011 à 2015, a pour objectif principal de rendre disponibles des offres d’éducation et de formation adaptées aux réalités socioéconomiques du milieu pour les enfants de 9-15 ans exclus du système éducatif formel et qui servent de modèle au niveau national.

Laisser un commentaire

Top