Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Plans d’eau : Bientôt la Brigade de surveillance pour une pêche féconde

Plans d’eau : Bientôt la Brigade de surveillance pour une pêche féconde

Le ministre de la Fonction publique Adidjatou Mathys et son collègue de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui ont lancé le samedi 8 août au Lycée Technique Coulibaly de Cotonou, le concours de recrutement des agents contractuels de l’État destinés à servir au sein de la Brigade de surveillance des plans d’eau. L’objectif est de doter le pays d’une brigade de surveillance des plans d’eau.

Par R. F.

Au total 689 candidats dont 73 femmes composent dans trois centres retenus pour cette phase des épreuves écrites. Il s’agit des centres du Lycée technique Coulibaly de Cotonou, du Ceg 1 d’Abomey et du Lycée Mathieu Bouké de Parakou. Au terme de la phase écrite et des épreuves de natation, seulement 62 candidats seront déclarés admissibles pour le compte de la Brigade de surveillance des plans d’eau du Bénin.
Selon la ministre de la Fonction publique Adidjatou Mathys, plus de 800 dossiers de candidatures sont parvenus à l’administration suite au lancement du concours de recrutement. Après étude, a-t-elle poursuivi, 689 candidats ont été admis à composer pour un besoin de 62 agents contractuels de l’État suivant l’ordre de mérite. Ces agents seront ensuite répartis dans trois catégories différentes. Il s’agit de 2 Inspecteurs de développement rural; 12 Contrôleurs de développement rural et 48 agents des services généraux de l’administration.
Pour le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, ‹‹les plans d’eau du Bénin ont été assainis au cours de l’année 2019-2020 et il faut les maintenir dans un état de propreté››. Ce qui est une condition pour ‹‹permettre à la ressource halieutique d’être disponible partout et pour tout le monde››. Gaston Dossouhoui a fait savoir à cette occasion, qu’il y a des techniques de pêche qui sont recommandées et d’autres prohibées. Ainsi, sans une brigade de surveillance, les velléités d’alors peuvent resurgir, a martelé le ministre.

Laisser un commentaire

Top