Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Politique : Moele-Bénin perd des plumes (Nous prenons cela sportivement)

Politique : Moele-Bénin perd des plumes (Nous prenons cela sportivement)

7 membres fondateurs du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) ont déposé le tablier. C’est à travers une lettre transmise au président du parti le lundi 12 octobre par voie dhuissier.

Par Raymond FALADE

Les démissionnaires ont évoqué des ‹‹raisons de convenances personnelles›› et ‹‹lincapacité du parti à prendre part à la moindre consultation électorale dans notre pays depuis sa création, notamment les élections législatives de 2019 et les communales de 2020››.

Les démissionnaires sont les sept membres fondateurs de la 5ème circonscription électorale. Il s’agit de Philippe M. Hossou membre du bureau politique et le coordonnateur de lAtlantique 2, de Didier Boris Adikpéto, des coordonnateurs des communes notamment Ayayi Eklu de Ouidah, Gildas Megniha de Kpomassè, Odilon Salanon dAllada, Jean Kotto de Tori-Bossito et Antoine Houinsavi de Ouidah.

24 heures après ces événements, le parti a réagi. Invité sur l’émission Actu Matin de la télévision privée Canal 3 Bénin, mardi 13 octobre, Bienvenu Milohin, conseiller politique du parti, sest prononcé sur ces départs au sein de leur parti. « Cest peut-être un peu choquant mais nous prenons cela sportivement », a-t-il déclaré. Pour lui, les démissions font partie de la vie des partis politiques même sil aurait voulu que cela intervienne le plus tard possible. 

Toutefois, Bienvenu Milohin a relevé des contradictions dans les raisons évoquées par les démissionnaires. Ce nest pas hier (lundi 12 octobre ndlr) que Moele-Bénin a raté ces élections. Pourquoi est-ce que cest hier que les démissionnaires déposent leur lettre de démission ? », sest-il interrogé. Les statuts du parti du président Jacques Ayadji n’autorisant pas une une démission à six mois dune élection, Bienvenu Milohin a indiqué que le parti statuera sur la validité de la démission collective.

Des absences répétées

Le parti Moele-Bénin, soutien du Chef de lEtat Patrice Talon depuis sa création, n’a jamais réussi à prendre part à une élection. En effet, dans le cadre des législatives du 28 avril 2019, son dossier de candidatures na pas reçu lonction de la Commission électorale nationale autonome (Cena) qui avait avancé deux raisons. Selon linstitution, la déclaration de candidatures de Moele-Bénin ne comportait pas de procuration et trois candidats présentés par le parti se retrouvent sur la liste dune autre formation politique. Ainsi, les dossiers du parti avait  été rejetésés. Lors des élections communales du 17 mai dernier, les dossiers de candidatures du parti ont été rejetés également mais cette fois-ci, pour dautres raisons. Lorgane en charge des élections avait évoqué le «manque de pièces dans plusieurs dossiers de candidatures» et «labsence de dossiers pour certains candidats».

Le parti Moele-Bénin a déjà désigné le président Patrice Talon comme son candidat à la présidentielle de 2021 à l’issue du conseil national extraordinaire tenu le  dimanche 9 août à Cotonou.

 

 

Laisser un commentaire

Top