Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Politique : Nommé chef de file, Paul Hounkpè prône une opposition digne

Politique : Nommé chef de file, Paul Hounkpè prône une opposition digne

Nommé chef de file de l’opposition béninoise par décret 2021-183 du 28 avril 2021, Paul Hounkpè a livré ses premières impressions sur océan Fm lundi 3 mai. Le secrétaire exécutif de la Fcbe entend œuvrer pour une opposition de propositions et de non-violence.

Par Laurent KOKOU

Candidat malheureux à la présidentielle d’avril dernier, Paul Hounkpè est désormais appelé à diriger l’opposition dans une action concertée conformément aux dispositions légales en vigueur. L’homme en tout cas, semble avoir pris la mesure de la responsabilité qui est la sienne. Pour le premier responsable des Fcbe, le mérite de cet acte historique revient au président Patrice Talon et son gouvernement dont il a loué le courage pour avoir reconnu et officialisé une opposition qui n’a tout de même pas été tendre avec lui en matière de critiques. « Que le président Talon et son gouvernement aillent au bout de leur engagement et de leur réforme, on doit pouvoir les féliciter. » a-t-il déclaré. L’homme promet travailler à la restauration de l’image de marque d’une opposition responsable et non va-t’en guerre encore moins violente. « Nous ferons en sorte que l’opposition ne soit pas reposée sur des méthodes violentes. » a fait savoir le tout premier chef de file de l’opposition dans l’histoire du Bénin. Il rejette toute forme de radicalisme et prône une opposition de propositions. Pour se faire, Paul Hounkpè s’engage à travailler à un rapprochement entre les partis d’opposition à travers un dialogue franc afin de déterminer une méthode de lutte pacifique mais concluante. « Je crois qu’il doit avoir une équipe qui nous permette de recevoir les autres de l’opposition, de les écouter et de pouvoir faire des propositions qui vont permettre à notre pays d’avancer et d’éviter la violence. »

Avantages liés au statut

Au titre de la loi n° 2019-45 du 25 novembre 2019 portant statut de l’opposition en République du Bénin, certains privilèges sont accordés au chef de file de l’opposition. Outre la garantie de sa sécurité par l’État, le président de la République peut consulter le chef de file de l’opposition et recueillir son avis sur des sujets d’intérêt national. L’article 15 de ladite loi stipule que « Le chef de file de l’opposition bénéficie des avantages protocolaires et dispose d’une liste civile fixée par décret pris en conseil des ministres ». Aussi, le Chef de l’État peut le solliciter « pour des missions entrant dans le cadre de la défense des intérêts supérieurs de la Nation ».

Laisser un commentaire

Top