Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Politique Rlc passe de mouvement à parti politique (Ses quatre principes fondamentaux)

Politique Rlc passe de mouvement à parti politique (Ses quatre principes fondamentaux)

“Restaurer La Confiance” (Rlc) de Irénée Agossa passe désormais du statut de mouvement à celui de parti politique. C’est à la faveur d’un congrès constitutif tenu à Abomey les 11 et 12 juin, que le nouveau parti politique a été officiellement porté sur les fonts baptismaux.

Par Laurent KOKOU

L’échiquier politique nationale s’est enrichi ce weekend d’un nouveau parti politique : “Restaurer La Confiance” fait peau neuve. À travers cette formation politique déjà éprouvée lors de la présidentielle du 11 avril, Irénée Agossa, candidat malheureux sorti dernier à l’issue du scrutin, entend véritablement s’affirmer dans l’arène politique. Il se veut un parti fort au sein duquel le militantisme sera de type nouveau avec une idéologie bien claire. Durant 48 heures, les délégués venus de tous les départements ont travaillé sans relâche sur les documents fondamentaux devant régir cette nouvelle formation. Ils ont également élu un bureau exécutif de 23 membres avec à sa tête, Irénée Agossa. Les 12 coordonnateurs départementaux ont été désignés.
Parti se réclamant de l’opposition, Rlc estime que la confiance doit être restaurée entre le peuple et les dirigeants du pays afin que le développement du Bénin soit concrétisé dans l’unité. Pour se faire, Irénée Agossa expose qu’« en créant ce parti aujourd’hui nous allons œuvrer pour une conception de l’Etat qui tourne autour de quatre principes fondamentaux ». Il s’agit d’œuvrer pour une politique publique qui fait du citoyen la priorité ; de créer un Etat libéral qui respecte la propriété privée et encourage l’initiative individuelle ; créer un Etat stratège et enfin de mener une action publique qui promeut le principe de subsidiarité. Selon l’ancien membre du parti “Les démocrates”, « la subsidiarité active est un principe d’articulation qui repose sur deux sous-principes. Le premier sous-principe est que la responsabilité d’élaborer des réponses concrètes relève du niveau le plus local possible, autrement dit, c’est au plus près des citoyens que la décision publique doit être prise et que c’est au niveau local que doivent être traitées les questions de portée locale, au niveau régional les problèmes d’ampleur régionale, au niveau national les problèmes d’envergure nationale. »
La surprise, Corentin Kohoué, dont le désormais président Agossa était colistier à la présidentielle 2021, ne figure nulle part dans la configuration du parti.
Le bureau exécutif du parti Restaurer la confiance (Rlc)
Président : Agossa Josias Irénée
1er Vice-président : Soudo François
2e Vice-président : Issifou Idrissou
Secrétaire Général : Namata Daouda T.
Secrétaire Général Adjoint : Totin Mariano
Trésorier Général : Godovo K. Faustin
Trésorier Général Adjoint : Agossa Médard
Responsable à la Communication : Agbo Josiane Christelle
Responsable Adjoint à la Communication : Zounhagbe Bruno
Chargé des Affaires Externes : Hounkonnou Sylvain
Responsable Adjoint à la Formation : Abdoul Imorou Abdel Aziz
Responsable à la Jeunesse : Adeoumi Hervé
Responsable Adjoint à la Jeunesse : Gbehi Pascal
Responsable aux Affaires Féminines et Sociales : Pachico G. Oumiatou
Responsable aux Affaires Féminines et Sociales : Togbe Virginie
Responsable à la Sécurité : Timanti R. Fulbert
Responsable Adjoint à la Sécurité : Hodonou Pascal
Conseiller Juridique : Anani Georges
Conseiller Juridique : Gbegnide R. Chérubin
Conseiller Politique : Houessou Jean-Marie
Conseiller Politique : Harouna G. Foudou
Liste des coordonnateurs départementaux
Alibori : Saïwou Zoumarou
Atacora : Maman Fataou
Atlantique : Agossa Blaise
Borgou : Alofa Gaspard
Collines : Koutchira Orry Thomas
Couffo : Dansou Aimé
Donga : Wando Y. Julien
Littoral : Houessou Étienne
Mono : Senou Gaston
Ouémé : Vitegni Arthur
Plateau : Didolanvi H. Jérémie
Zou : Accrombessi Hermann

Laisser un commentaire

Top