Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Port de Cotonou : Les sociétés agréées de relevage réunies en Association

Port de Cotonou : Les sociétés agréées de relevage réunies en Association

Mettre un terme aux désordres dans leur secteur d’activité. Ce défi, les sociétés agréées de relevage du Port autonome de Cotonou se mettent ensemble pour le relever. Une association a été officialisée à cet effet, samedi 8 mai 2021 au Codiam à Cotonou lors d’une assemblée générale constitutive.

Par Armand D.

Installée depuis le 27 novembre 2020, l’équipe de transition dirigée par Daniel Essou est au terme de sa mission. Ceci se traduit en effet par la tenue de l’Assemblée générale constitutive.

Daniel Essou a joué un rôle prépondérant dans la tenue des assises. Aux participants il n’a pas manqué de porter à l’attention que la tenue cette assemblée générale constitutive vient à point nommé. Elle marque la création de l’association des sociétés agréées de relevage. Cette décision vient tourner la page des mouvements de grèves des ouvriers et des crises survenues. Il s’est réjoui d’avoir posé les bases nécessaires afin que les conditions et les situations des tâcherons connaissent une nette amélioration.

Tout en saluant les réformes portuaires initiées par le gouvernement du président Patrice Talon, le président du comité d’organisation estime qu’une bonne partie de leur mission a été remplie. Au nombre des succès, il a évoqué l’augmentation de la prestation des ouvriers, la solution trouvée à la question du Cnss et la revue des textes. A sa suite, le représentant de la Sobemap Eustache Aidji a salué la tenue de cette assemblée générale constitutive des sociétés agréées de relevage au Port de Cotonou. Pour sa part, c’est le moment idéal pour les releveurs de montrer aux autorités portuaires leur importance. Au même titre, il a invité les participants à ne pas manquer d’accompagner les autorités dans les différentes réformes.

Le Secrétaire général adjoint du ministère des Infrastructures et des transports, Urbain Tchiakpè, a indiqué que si le gouvernement a introduit les réformes au Port pour accroître sa compétitivité, c’est parce que plus de 80% des transactions commerciales passent par là. Il a alors salué le travail abattu par le comité de transition.

Les travaux de cette assemblée générale constitutive se sont débouchés sur la mise en place d’un bureau. Baltaza Djidogbé a bénéficié de la confiance de ses pairs pour la présider. Il s’est engagé pour la défense des causes du secteur des releveurs.

 

Les membres du bureau

Président : Baltaza Djidogbé

Vice-président : Yannick Aholou

Secrétaire : Alban Gbindoun

Secrétaire général adjoint : Pierrot Ahouandjinou

Trésorier général : Mesmin Kpatènon

Trésorier général Adjoint : Jean-Marie Ayatoun

Conseiller 1 : Roch Atinvodé

Conseiller 2 : Paul Sossa

Conseiller 3 : Mouchidou Landjouan

 

Laisser un commentaire

Top