Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Poste des douanes d’Hillacondji : Une nouvelle équipe s’installe

Poste des douanes d’Hillacondji : Une nouvelle équipe s’installe

Relevés de leurs fonctions et mis à la disposition de la justice, les inspecteurs des douanes impliqués dans le scandale financier de 300 millions Fcfa disparus ont été remplacés. Une nouvelle équipe dirigeante a été installée au poste d’Hillacondji, jeudi 2 septembre par Charles I. Sacca Bocco. Le directeur général des Douanes et des droits indirects a été accompagné de certains de ses directeurs techniques, des partenaires techniques de la douane béninoise dont Web Fontaine et Bénin Control S.A, était au poste frontalier des douanes d’Hilla Condji ce jeudi 02 septembre 2021. La délégation a aussi échangé avec les opérateurs économiques usagers de ce poste.

Par Sènankpon DOSSOU

La nouvelle équipe qui tient le poste douanier d’Hillacondji est composée de Chaudieu Amoussou, chef brigade adjoint, Roukayath Boni Yara, receveur, Cossi Mathieu Aihunzoun Coc et Clément Vikpodigni, chef brigade. Ils ont été installés et présentés officiellement aux usagers. Cette équipe s’est d’ores et déjà engagée à bien s’acquitter de ses missions. « Vous devez accompagner l’administration des douanes et cette dernière doit vous accompagner. Lorsqu’il y a des difficultés, il ne vous appartient pas de chercher à régler par des voies peu orthodoxes », leur a rappelé Charles I. Sacca Bocco. « Nous sommes des soldats de l’économie et au nom du patriotisme, nous devons travailler à une saine mobilisation des recettes », a poursuivi le Dg à l’endroit des agents. Il espère une nouvelle ère au niveau de cette unité douanière ébranlée par une malversation financière. La délégation dirigée par le Dg a tenu un tête-à-tête avec les responsables de ce poste avant de rencontrer les opérateurs économiques. Lors de la rencontre, il a rappelé à l’assistance les réformes (dont la dématérialisation des procédures) entreprises par le gouvernement au niveau des douanes en vue de l’amélioration du climat des affaires. L’informatisation des recettes a permis de traquer les fraudes et déclarations impayées. Ce qui a d’ailleurs conduit à l’interpellation d’agents des douanes et de transitaire.
Dans le cadre du partenariat avec les douanes, les missions de Bénin Control S.A constituent entre autres en la facilitation des formalités d’enlèvement des marchandises importées au cordon douanier ; la lutte contre la fraude douanière et l’insécurité, l’amélioration des recettes douanières et le renforcement des capacités techniques de la douane, et le transfert des compétences, a énuméré Gwendal Euzen, le directeur général. De son côté, Tankian Coulibaly, directeur des opérations de Webb Fontaine Bénin a souligné la mission de Webb Fontaine à usagers des douanes. Il s’agit de repenser les pratiques existantes tout en proposant des solutions innovantes qui s’appuient sur des technologies de pointe.
Ainsi l’assistance a pu appréhender les pièges et les risques quand on veut contourner les réformes. Les opérateurs économiques ont salué la démarche de la douane puis exposer quelques difficultés sur le terrain telles l’inexistence d’un pont bascule, la question des certificats d’origine… Des préoccupations que la délégation a promis solutionner.

Laisser un commentaire

Top