Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Pour ses œuvres au profit de l’école : Le maire Luc Atrokpo sacré ‘’roi de l’éducation nationale’’

Pour ses œuvres au profit de l’école : Le maire Luc Atrokpo sacré ‘’roi de l’éducation nationale’’

Le maire de la commune de Bohicon, Luc Sètondji Atrokpo a été intronisé roi de l’éducation nationale le samedi 23 mars au Ceg 1 Bohicon. C’est ainsi que le préfet du Zou, Firmin Kouton a voulu saluer les nombreuses interventions du récipiendaire pour une école de qualité.

Par S. B. AGBON

Le maire Luc Atrokpo s’investit énormément dans le rayonnement de l’école béninois. Prime à l’excellence, don de fournitures aux apprenants, construction d’infrastructures, organisation de cours de vacance gratuits… Une qualité qu’a reconnu l’autorité préfectorale du Zou, Firmin Kouton pour l’encourager. « Au nom du chef de l’État Patrice Talon et au nom du ministre de l’Enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, je vous intronise Roi de l’éducation », a déclaré le préfet du Zou.

Très ému, dans ses nouveaux accoutrements royaux, le Roi de l’éducation, Luc Atrokpo s’est donné le nom fort de « Minsihou », c’est-à-dire à cause de l’enseignant. « Qu’on soit président, ministre, député, maire, c’est parce qu’un enseignant est passé par là. Ce que nous sommes, nous le devons aux enseignants. Cette distinction, c’est un honneur, mais c’est aussi une charge pour nous encourager à mieux faire. Je remercie le gouvernement et le chef de l’État Patrice Talon pour les efforts sans cesse croissants dans le secteur de l’éduction. À Bohicon, nous avons fait de l’éducation la priorité de nos priorités. Avec le soutien du conseil communal, nous avons enregistré des résultats probants.  À cet effet, je remercie les conseillers. Je dédie cette distinction aux conseillers, aux cadres et à la population de Bohicon », a précisé le roi de l’éducation, Luc Atrokpo, maire de Bohicon.

La cérémonie a drainé des personnalités du monde de la politique et de l’éducation, élèves et parents d’élèves. Le Directeur départemental de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle (Ddesftp) du Zou, Dieudonné Gambiala a énuméré les œuvres qui ont milité en faveur de l’heureux du jour. « C’est le lieu de préciser que cette décoration ne doit pas être dénaturée. Le maire Luc Atrokpo est une référence en matière de conception et de mise en œuvre de politiques éducatives. À son actif, il y a la construction des dizaines de modules de classes, d’une bibliothèque communale, des séances gratuites de travaux dirigés à l’intention des candidats aux Cep, Bepc et Bac, la remise des vélos Vtt, des motos, ordinateurs aux meilleurs élèves. Monsieur le maire Luc Atrokpo incarne la promotion de l’excellence en milieu scolaire », a-t-il affirmé. « Si il y a 100, 1000 Luc Atrokpo dans ce pays, le développement est assuré », a renchéri Séraphin Agbahoungbata, responsable des matériels à la présidence de la République. Quant au député Gildas Agonkan, il a fait savoir que le maire de Bohicon est une école.

Cette initiative de décoration, qui a réuni les députés Gildas Agonkan, Boniface Yehouetome, Adolphe Djima, le Dc Ernest Sossou, Séraphin Agbahoungbata, la Directrice du Ceg 1 Bohicon Jeannette Vodeme et autres personnalités, émane du ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle.

Laisser un commentaire

Top