Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Pour une rentrée 2019-2020 apaisée : Les mesures diligentes prises

Pour une rentrée 2019-2020 apaisée : Les mesures diligentes prises

A travers une conférence de presse à Cotonou, mercredi 11 septembre dernier, les ministres des Enseignements maternel et primaire, et secondaire, technique et de la Formation professionnelle Mahougnon Kakpo et Salimane Karimou ont rassuré le peuple que la rentrée 2019-2020 sera apaisée. Le gouvernement a eu, dans ce sens, des discussions avec les partenaires sociaux. « Les échanges avec nos partenaires sociaux nous ont permis de comprendre qu’avec nous, ils sont prêts pour que la rentrée puisse normalement s’effectuer », a déclaré Mahougnon Kakpo. Les diligences pour une bonne rentrée ont été faites par l’Exécutif. Notamment la répartition des écoliers admis au Certificat d’études primaires dans les collèges appropriés, l’organisation réussies des journées, le réaménagement du calendrier scolaire (temps et programmes), le format des épreuves harmonisé dans toutes les disciplines d’enseignement. Au niveau de la formation technique et professionnelle, un plan d’urgence a été élaboré et prend en compte la formation des acteurs, de la relecture et de la conception des curricula sous forme de métier et non de filière.

Les Lycées technique et professionnel de Bopa et de Tchaourou rouvrent leurs portes. En outre, le paiement des diverses primes, la mise en place des subventions (1er quart) pour le fonctionnement des écoles, des dispositions prises pour le paiement à temps des subventions liées à l’exonération de frais de scolarité pour les filles… ce sont là autant de mesures déjà prises.

Selon le ministre Karimou, 36 002 salles de classe seront ouvertes, dans le souci d’une gestion rationnelle des ressources financières et matérielles. « Nous avons essayé au niveau de certaines écoles de créer des classes multigrades, de jumeler certaines classes pour rentabiliser les ressources de l’Etat… Il ne faut pas confondre cela avec une fermeture d’école. Je dis de façon formelle qu’aucune école n’a été fermée », a-t-il insisté.

Par R. F

Laisser un commentaire

Top