Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Présidentielle 2021 apaisée : Alimatou Badarou et les siens implorent Allah

Présidentielle 2021 apaisée : Alimatou Badarou et les siens implorent Allah

La paix pour le président Patrice Talon et les institutions républicaines et surtout pour une présidentielle 2021 apaisée. Il n’y pas, en ce moment, plus noble objectif cher à Alimatou Badarou et les femmes de la 15e circonscription électorale. Dimanche 25 janvier, elle a drainé un monde impressionnant de profils divers à la mosquée Imadou de Délokpo pour invoquer le nom d’Allah sur le Bénin.

Par Sêmèvo B. AGBON

Lecture du saint Coran, invocation, sermon…Autour de Alimatou Badarou, les femmes de l’organisation des femmes républicaines et une kyrielle de personnalités politiques (députés, ministres, élus municipaux) ont passé un bon moment de recueillement et de prières. Ils ont tous prié en chœur Allah de bénir et de fortifier davantage l’actuel chef de l’Etat Patrice Talon, les institutions du pays encore face à l’organisation d’une présidentielle voulue festive, paisible. « Allah est mon Seigneur. Si vous voulez qu’il vous entende vous devez prier. C’est dans cet esprit que nous avons dit que si nous voulons que Allah nous entende et que le Bénin se porte davantage mieux, nous devons d’abord lui rendre grâce et lui confier encore le Bénin pour cinq ans encore. Nous avons la chance d’avoir un président que Dieu a assisté sur le plan physique et de l’énergie mentale et il a fait des réformes importantes pour le Bénin. Nous sommes en 2021 et nous aurons d’autres élections, qu’Allah continue de le protéger, afin qu’il nous dirige convenablement, que nous ayons la paix, la prospérité, que ces élections se passent dans la concorde, la tolérance et que nous en sortions grandis », a résumé l’initiatrice, Alimatou Badarou.

La pertinence d’une telle idée, dans ce contexte préélectoral n’est plus à démontrer. Ce qui justifie d’ailleurs la présence massive à ses côtés. « Nous avons ensemble prié le Seigneur de préserver la paix dans notre pays, parce que nous en avons besoin. Nous avons également prié pour les autorités béninoises, parce que c’est elles qui prennent aujourd’hui les bonnes décisions pour le développement du pays », a soutenu le député David Gbahoungbata. « Je sors avec un sentiment de sérénité et avec la confiance que nous allons aborder la prochaine présidentielle dans la paix. Le Bénin a repris avec les bonnes habitudes », a déclaré à la fin l’Honorable Sèdami Fagla. Membres du parti Bloc républicain, Auguste Vidégla a laissé une importante exhortation : « Nous remercions l’initiatrice pour cette grande idée. Nous demandons aux dignitaires religieux d’enchainer cette initiative ».

Lors de son sermon à cette occasion, l’imam a dévoilé un enseignement précieux de l’Islam : « La bonne gouvernance est l’éthique et doit être une conviction morale pour tout dirigeant. Tel est l’enseignement que pose notre religion ».

Pour leurs services rendus à la nation aux côtés du chef de l’Etat, les imams ont distingué des autorités présentes. La ministre du Commerce et la présidente des Femmes Br ont reçu des tableaux d’honneur.

 

Laisser un commentaire

Top