Vous êtes ici
Accueil > Actualité > « Prix du public » avec son film « Suru »: Abimbola félicite Kismath Baguiri

« Prix du public » avec son film « Suru »: Abimbola félicite Kismath Baguiri

Le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel ABIMBOLA a adressé ce jeudi 07 mai, ses vives félicitations à Kismath BAGUIRI, réalisatrice du film « Suru » qui vient de remporter le « Prix du public » lors du festival « Vues d’Afrique » qui s’est tenu du 17 au 26 avril 2020, à Montréal au Canada.

Kismath BAGUIRI, Directrice de l’Association Terre d’Ebène, promotrice du Ciné 229 Awards, réalisatrice, scénariste et actrice, accompagnée du producteur du film « Suru », Olivier MEDJIGBODO, s’est entretenue avec le Ministre en charge de la culture, suite à la distinction que son film a reçue à l’occasion de sa participation au festival « Vues d’Afrique ». Selon ses explications, le film a été sélectionné parmi les 37 productions issues de 27 pays différents en compétition dans plusieurs catégories, après le vote massif du public notamment, des internautes. En effet, « Suru » est un court-métrage de 26 minutes qui raconte les violences faites aux femmes, exercées cette fois-ci par les femmes. Une thématique bien connue et qui est d’actualité en Afrique. Mieux, il relate l’histoire d’une jeune domestique qui subit les mauvais traitements de sa patronne et qui, un jour, malencontreusement, fait une bêtise. À la suite de cet acte, sa patronne décide de la renvoyer. Mais un autre problème survient qui contrarie la décision de la dame.

Le Ministre ABIMBOLA a salué le talent et la détermination qu’affiche Kismath BAGUIRI avant de lui dire toute la fierté du Bénin de la voir porter haut une fois encore, le flambeau national. “Le Gouvernement nourrit beaucoup d’ambitions s’agissant du cinéma” a fait savoir l’autorité. C’est à juste titre que son département encourage et soutient les initiatives privées qui révèlent le Bénin. Les questions liées à la production et à la diffusion des œuvres cinématographiques, les conditions d’un écosystème pouvant créer une synergie capable de mettre sur orbite notre pays ont été abordées avec la lauréate. Il s’agit, en réalité pour la première autorité en charge de la culture du pays, de la rassurer et à travers elle, tous les acteurs de la chaîne de la cinématographie à propos de l’ambition du Gouvernement de Patrice TALON de développer l’industrie cinématographique, à l’instar des grandes nations du monde.

Signalons que le parcours ayant conduit à la distinction du film « SURU » n’a pas été facile. Sur 1600 soumissions, le jury a d’abord présélectionné 64 titres. Finalement, c’est 37 films issus de 27 pays différents, soit 23 œuvres de fiction et 14 documentaires qui se joindront à l’expérience numérique. Au titre des 37 sélections, le film « SURU » a retenu le prix spécial du public. Précisons que le festival « VUE D’AFRIQUE » fait essentiellement la promotion du cinéma, des arts de la scène, des arts visuels et de la littérature. Il sert de vitrine depuis 36 ans à tous les grands cinéastes africains et créoles.

PFCOM/MTCA

 

 

Laisser un commentaire

Top