Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Prix Goncourt 2021 : Un Sénégalais honore la littérature africaine

Prix Goncourt 2021 : Un Sénégalais honore la littérature africaine

Le lauréat est connu. Et à travers lui l’Afrique est honorée. À 31 ans‚ le jeune écrivain sénégalais Mbougar Sarr a remporté‚ mercredi 3 novembre en France‚ le prestigieux prix Goncourt 2021 au premier tour avec son roman «La plus secrète mémoire des hommes» paru aux éditions Philippe Rey cette année même. Un véritable exploit en ce sens qu’il est devenu ainsi le premier africain subsaharien à décrocher une telle récompense.

Dans le rang des acteurs du livre‚ l’unanimité est faite. De grands noms le couvrent d’hommages. «Cette distinction est largement méritée, tant ce roman est éblouissant. Je suis certain que le meilleur reste à venir pour l’auteur à qui je souhaite une longue vie littéraire et d’autres accomplissements»‚ écrit l’écrivain et universitaire Felwine Sarr‚ son compatriote qui a réalisé avec Bénédicte Savoy le rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain sur mandat du président français Emmanuel Macron. «Félicitations au Sénégalais Mbougar…Le Sénégal honore en ce jour historique la littérature mondiale»‚ a posté de son côté Alain Mabanckou‚ le congolais auteur des romans “Verre cassé” (2005) et “Les petits-fils nègres de Vercingétorix” (2002)‚ lui aussi plusieurs fois primé.

Mbougar Sarr est le plus jeune lauréat du Prix Goncourt depuis Patrick Grainville en 1976, décrypte France24. Il est né en 1990 et vit en France. Fils d’un médecin de Diourbel, dans le centre du Sénégal‚ son oeuvre «La plus secrète mémoire des hommes» est‚ écrit l’éditeur‚ «Un magistral roman d’apprentissage, une saisissante enquête sur les traces d’un mystérieux auteur menée par un jeune écrivain africain à Paris».
La saison littéraire est bonne pour l’Afrique‚ puisque cette même année le Tanzanien Abdulrazakh Gurnah a remporté le Prix Nobel de littérature.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Laisser un commentaire

Top