Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Production de contenus sportifs : Le Bénin sur les traces des grandes nations

Production de contenus sportifs : Le Bénin sur les traces des grandes nations

Ce n’est pas un leurre, le projet de production de contenus sportifs annoncé par le gouvernement. Il entend donner à voir les grandeurs du sport béninois sur l’écran des grandes chaînes. Pour ce faire, des experts internationaux comme Benoît Fauvet et Eddy Rabin ont été sollicités. Lors d’un point de presse animé jeudi 2 juillet, le ministre des Sports, Oswald Homeky a fait le point des initiatives entreprises dans le cadre de la mise en place de cette unité de production.

« (…) nous assurer que les mois, les années à venir, la promotion de notre sport à l’international à travers les médias, puissent se faire de façon convenable »

« La volonté du gouvernement et du Président Patrice TALON, c’est qu’en plus des résultats encourageants que notre sport commence à enregistrer dans les différentes disciplines, nous puissions nous assurer que les mois, les années à venir, la promotion de notre sport à l’international à travers les médias, puissent se faire de façon convenable. Comme vous le savez, la façon de travailler de notre gouvernement, c’est aussi de s’entourer des plus grandes expertises dans tous les domaines. Et c’est pour cette raison que nous avons fait appel à des experts internationaux comme Monsieur Benoît Fauvet qui va assurer la coordination technique de ce projet. C’est un homme assez expérimenté dans le domaine, qui a fait la production de plusieurs événements majeurs dont des coupes du monde et des coupes d’Afrique de football. Il y’a aussi Monsieur Eddy Rabin, qui pendant plus de vingt ans a été au sein du groupe Canal+ et en a assuré la coordination de plusieurs directions techniques. Il est notamment celui qui a fait plusieurs ligues des champions, plusieurs coupes d’Afrique et plusieurs coupes du monde également, et qui a déployé dans un des pays du continent, je veux nommer la Côte-d’Ivoire, ce que vous voyez à travers la diffusion de la ligue 1 ivoirienne sur Canal+. Ce sont ces deux experts qui ensemble avec d’autres, nous accompagnent dans la mise en œuvre de ce projet, qui aujourd’hui rentre dans sa phase d’accélération.

Vous avez vu passer le communiqué qui appelait ceux qui le souhaitent à déposer leurs dossiers de candidature pour les différents postes qui ont été définis. La présélection va commencer au cours de cette mission qu’ils effectuent en ce moment dans notre pays. À l’issue de cette présélection, les différents techniciens seront retenus et le programme de formation sera déployé à l’attention de ces techniciens qui animeront cette future unité de production.

Tout le contenu qui sera publié par l’unité de production sera produit pour le public béninois et pour le public international. Parce que diffuser pour nos chaines qui sont parfois sur satellite mais il sera aussi et surtout destiné à une diffusion sur les chaines internationales comme canal +, Bein Sport ou Super Sport qui sont des chaines qui n’autorisent la diffusion que si le contenu produit rempli un certain nombre de critères. C’est en cela que la démarche du Bénin est une démarche responsable. Nous ne demandons pas à aller sur les chaines internationales sans avoir conscience des exigences de ces chaines. C’est pourquoi nous avons dit que nous allons faire des recrutements nécessaires pour nous assurer que nous formons des techniciens qui seront aptes à faire de la bonne production de contenu sportif ».

One thought on “Production de contenus sportifs : Le Bénin sur les traces des grandes nations

  1. Une afrique qui gagne avec des africains. Il faut des consortium de medias pour que les africains travaillent pour le developpement de leur continent.

Laisser un commentaire

Top