Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Projet Arch : Les enfants des Cape pris en compte

Projet Arch : Les enfants des Cape pris en compte

Tous les enfants pensionnaires résidant dans les Centre d’accueil et de protection des enfants (Cape) sont enrôlés depuis mardi 7 septembre dans le cadre du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch). L’opération est lancée par le gouvernement à travers le ministère des Affaires sociales et de la microfinance. Selon le communiqué du ministre Véronique Tognifodé en date du lundi 6 septembre, cet enrôlement qui se déroule du mardi 7 septembre au 8 octobre prochain, permettra à l’Agence nationale de protection sociale (Anps) d’inscrire les centres concernés afin de planifier la collecte des données de chaque enfant vulnérable pensionnaire et la distribution des cartes biométriques.
Cette opération illustre le respect des engagements de l’Etat en matière de protection des enfants. Dans ce sens, le gouvernement a à son actif plusieurs actions dont l’assainissement des Centres d’accueil et de protection des enfants en cours depuis bientôt un an, la fermeture des centres illégaux et la délivrance d’agrément à plusieurs. Sans oublier le suivi rigoureux des enfants par les centres de promotion sociale, la multiplication des séances de sensibilisation sur la prévention des comportements à risques chez les enfants ; la lutte implacable contre les actes de violences faites aux enfants ; l’impunité totale des actes de maltraitance des enfants ; et la lutte contre le mariage des enfants avec la certification dans le Borgou, de plusieurs villages ayant abandonné le mariage des enfants.
Le processus durera un mois et permettra de soulager beaucoup de promoteurs de Cape. Des milliers d’enfants vulnérables seront pris en compte au cours de ce recensement national.

Laisser un commentaire

Top