Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Promotion de la culture via l’accès à la lecture : L’ASBL ‘’Le Réverbère de Cotonou’’ gratifie le CEG d’Agoué d’une bibliothèque.

Promotion de la culture via l’accès à la lecture : L’ASBL ‘’Le Réverbère de Cotonou’’ gratifie le CEG d’Agoué d’une bibliothèque.

L’Association sans but lucratif “Le RÉVERBÈRE de Cotonou” fait œuvre utile dans la commune de Grand-popo. En présence des autorités politico-administratives béninoises, il a été procédé le vendredi 24 janvier 2020, (date qui coïncide grâce au hasard du calendrier avec la journée internationale de l’éducation), à l’inauguration de la nouvelle bibliothèque du collège d’enseignement général d’Agoué.
La réalisation du projet constitue le premier jalon d’un partenariat naissant entre l’Association avec les structures béninoises s’intéressant à la promotion de la culture des jeunes et des moins jeunes, filles et garçons.

Par Armand DANNOU

D’une superficie totale de 200m² et composée d’une salle de lecture de 150m² et d’un local d’exposition des livres de 50m², la nouvelle bibliothèque gracieusement offerte au collège d’enseignement général d’Agoué par l’association sans but lucratif (ASBL) “Le RÉVERBÈRE de Cotonou”, est désormais fonctionnelle. Ce don intervient en effet dans le but d’œuvrer pour la promotion de la culture des jeunes et surtout de stimuler en eux le goût de la lectur, pierre angulaire de la culture elle-même fondement de la société. La cérémonie d’inauguration de ce joyau, le vendredi 24 janvier dernier, a enregistré la présence de plusieurs acteurs du secteur éducatif béninois notamment celle du ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, le professeur Kakpo Mahougnon ainsi que celle de l’Ambassadeur de Belgique au Bénin. C’est le Directeur du collège Nicolas AMEGAN qui a ouvert le bal des interventions. Il s’est réjoui de l’aboutissement heureux de cette œuvre salutaire qui apportera un plus aux jeunes et moins jeunes apprenants d’Agoué. Il a  par ailleurs remercié l’association “Le RÉVERBÈRE de Cotonou”, notamment le Professeur Georges-Magloire Lawson, Professeur émérite de l’université catholique de Louvain, sans oublier le Royaume de Belgique pour l’amour qu’ils portent à la commune de Grand-Popo. Ayessi Mathieu, directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle du Mono, est intervenu à sa suite non seulement pour remercier le donateur pour l’acte posé dans cette cité historique d’Agoué, mais surtout pour inviter les bénéficiaires à faire un très bon usage de ce centre de documentation car, l’éducation à travers la culture générale reste la clé de voûte du développement.
La personne référente de l’association “Le Réverbère” au Bénin, Séverine Kokovi LAWSON, après avoir, remercié monsieur le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle et son Excellence monsieur l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Bénin, pour l’intérêt qu’ils accordent à la promotion de la culture, a fait un bref rappel historique du projet démarré en décembre 2019. Elle a ensuite indiqué que la cérémonie du jour consacre deux évènements : la remise officielle du bâtiment reconstruit pour un coût total de 11.182.900 francs CFA financé à hauteur de 9.682.000 francs CFA par l’association “Le RÉVERBÈRE de Cotonou” et équipée de 12 étagères, 10 tables et 20 chaises pour un montant de 1.300.000 francs et celle du don de 10.000 livres et d’un ordinateur muni d’un logiciel de gestion de bibliothèque conçu par un bénévole de l’Association. Elle a, pour terminer, exhorté les élèves à apaiser leur faim avec la nourriture intellectuelle que constituent les livres offerts par “Le Réverbère de Cotonou”. L’administratrice déléguée de l’ASBL ‘’Le Réverbère de Cotonou,’’ Myriam Rijckaert est revenue sur les nombreuses démarches menées pour l’aboutissement de l’initiative du Professeur Georges-Magloire Lawson. Elle a remercié tous ceux, personnes physiques ou morales, partenaires belges et béninois, qui ont apporté leur pierre à la concrétisation du projet. Elle a insisté sur la présence à Agoué de deux bénévoles de l’Association qui ont fait le déplacement, afin d’assurer le transfert de connaissances. Citant Jean Bosquet, elle a indiqué que le livre est un ami fidèle qui ne dérange jamais, qui n’importune jamais et a invité les élèves à avoir les livres comme amis.
Son Excellence Monsieur l’ambassadeur du Royaume de Belgique près le Bénin pour sa part, a exhorté les jeunes à se laisser séduire par les livres qui se trouvent dans cette bibliothèque et a promis de faire de temps en temps un tour afin de s’assurer du bon fonctionnement de ce chef-d’œuvre financé par l’association sans but lucratif “Le Réverbère de Cotonou” au profit des apprenants.
L’allocution du ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Kakpo Mahougnon, a mis un terme aux interventions. Pour sa part, il a estimé que la meilleure manière de remercier l’association belge ‘’Le Réverbère de Cotonou’’, pour cette œuvre réalisée au CEG d’Agoué, est de lui souhaiter beaucoup de bénédictions. L’éducation étant la priorité du gouvernement de la République du Bénin, le professeur Kakpo Mahougnon a pris l’engagement de veiller à un bon usage de cette bibliothèque au grand bonheur des apprenants d’Agoué.
La cérémonie s’est achevée par la coupure symbolique du ruban par le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, l’ambassadeur du royaume de Belgique près la République du Bénin, la représentante des élèves du CEG d’Agoué, et le Professeur Georges-Magloire LAWSON président de l’ASBL “Le RÉVERBÈRE”, suivie de la visite des lieux.

Laisser un commentaire

Top