Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Promotion De L’emploi Des Jeunes : Modeste Kérékou Mise Sur L’information (Des Centaines De Jeunes Entrepreneurs De L’Uac Éclairés)

Promotion De L’emploi Des Jeunes : Modeste Kérékou Mise Sur L’information (Des Centaines De Jeunes Entrepreneurs De L’Uac Éclairés)

Quels sont les ordres de formation et les secteurs pourvoyeurs d’emplois prévus dans le Programme d’action du gouvernement (Pag) ? Le ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe) dirigé par Modeste Thiounté Kérékou a entrepris une série de séances de communication pour les faire connaître des étudiants. Les étudiants entrepreneurs de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) ont été rencontrés dans ce cadre le mardi 12 mars à l’amphi Idriss Déby Itno, en présence du recteur Maxime da-Cruz.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Modeste Kérékou, Mpmepe

Les réformes entreprises depuis trois ans par le gouvernement de la Rupture induisent de grands bouleversements. Il importe alors que les jeunes en soient avertis pour s’orienter en matière de formation et se conformer aux besoins du marché du travail. Voila le sens du déploiement du Mpmepe à l’Uac, a indiqué Modeste Thiounté Kérékou dans son allocution. « Le Bénin connaît de profondes mutations caractérisées par une plus grande ouverture de son économie et par des réformes qui concernent nos politiques tant économiques, éducatives que sociales. Les efforts entrepris pour intégrer plus de jeunes au sein du système éducatif et de formation, aux filières plus diversifiées ont impulsé une reconfiguration du marché de l’emploi, renouvelant les métiers, les compétences, les activités ainsi que les règles d’embauche et de promotion. Ce contexte est caractérisé par une série de réformes qui ont marqué en profondeur le fonctionnement du marché de l’emploi et engendré des besoins précis en information pour caractériser et définir les compétences et les métiers qui s’adaptent mieux aux besoins des entreprises », a-t-il justifié. En raison de cette transformation spectaculaire, l’Observatoire de l’emploi et de la formation (Oef), office gouvernemental doit jouer davantage son rôle. Celui « de fournir des éléments d’information pour la mise en œuvre et le développement de la politique nationale de l’emploi ». Ainsi, il aidera les dirigeants dans la prise de décisions, a déclaré le directeur général adjoint de l’Oef, Saliou Fakèyè. Il a présenté à l’occasion cet office dans ses missions, ses cinq directions techniques, ses réalisations et ses perspectives dont l’opérationnalisation du système d’information sur le marché.

Rendre l’information sur le marché du travail accessible aux jeunes, est un défi, a insisté Modeste Kérékou, puisqu’il permettra aux étudiants et aux demandeurs d’emploi de disposer des informations sur l’ensemble des mouvements et des mutations sur le marché de l’emploi afin de s’orienter convenablement. En guise de soutien, le recteur de l’Uac, professeur Maxime da-Cruz trouve par exemple que c’est un drame que des étudiants en fin de formation disent ne pas savoir quoi faire. Cela relève d’une mauvaise orientation. Il a donc remercié le ministère pour avoir pensé partager avec l’Uac tout ce qui est outils et opportunités pouvant permettre aux jeunes de s’insérer sur le marché de l’emploi. En effet, il a soutenu avec Modeste Kérékou, que l’information est capitale pour le choix de filière, de carrière et de profession. Car « certaines filières, certaines formations, certains métiers qui étaient en vogue, qui offraient beaucoup d’opportunités de recrutement ou d’emploi ne sont plus à considérer comme tel parce que les opportunités s’amenuisent de plus en plus. A contrario d’autres se révèlent, d’autres opportunités se présentent, mais il faut les connaître ».

Béninois de type nouveau…

Le type de jeunes à la mode, c’est la race des entrepreneurs. Ils étaient des centaines à remplir l’amphi Idriss Déby Itno hier. A la curiosité de Ozias Sounouvou de l’Ortb qui était le maître de la cérémonie, aucun d’eux n’ambitionne de devenir fonctionnaire. Elevage, agriculture, couture, esthétique, sont entre autres leurs domaines d’attraction. « Votre mérite est double de mon point de vue puisque non seulement vous avez le mérite de chercher à vous employer par vous-mêmes mais à donner des opportunités à d’autres encore », a salué Modeste Kérékou. Face à la faillite du fonctionnariat, la déprogrammation des jeunes (qui attendent tout de l’Etat) en vue de leur reprogrammation s’impose pour désamorcer la bombe du chômage et du sous-emploi. Dans ce sens, le Service des volontaires de l’Uac (Svuac), inédit dans la sous-région grâce au recteur Brice Sinsin et son premier adjoint de l’époque, Maxime da-Cruz fait un travail formidable. « Nous fabriquons des Béninois de type nouveau », c’est-à-dire qui entreprennent eux-mêmes, a témoigné le docteur Euloge Ogouwalé qui en assure la direction. Il a souligné qu’environ 23 000 étudiants diplômés sortent de l’université par an, avec 60% de chômeurs. La séance de communication a alors servi de cadre à la projection d’une vidéo de 15 min qui retrace la genèse et les prouesses réalisées par le Svuac. Avec des chiffres à l’appui, le directeur a souligné qu’à l’issu  de leurs stages dans des entreprises partenaires, seul 30% des étudiants incubés ont accepté les contrats à eux proposés, contre 58% qui ont créé leurs propres entreprises et déjà ont réussi à s’installer. De 2015 à ce jour, le Svuac a déjà déprogrammé (incubé) quelques 900 jeunes, a noté avec fierté Euloge Ogouwalé. Ce qui a d’ailleurs permis à l’Uac de gagner des distinctions à l’international.

L’autre point saillant de la séance, c’est la communication du docteur Cyriaque Edon, économiste et enseignant à l’Uac. Il s’est attelé à exposer aux jeunes rassemblés le contexte socioéconomique, l’état des lieux de la formation et les créneaux porteurs qui leur permettront de prendre conscience de leur responsabilité face au marché de la formation et de l’emploi.

La rencontre a été égayée par des artistes de renom dont Dragomir et Yadjo qui ont su faire rire tout en passant des messages en lien avec la problématique de l’emploi et de la formation.

Laisser un commentaire

Top