Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Protection des enfants en situation difficile : Le Centre d’accueil et de transit des enfants inauguré

Protection des enfants en situation difficile : Le Centre d’accueil et de transit des enfants inauguré

Le Bénin dispose désormais d’un centre pour l’accueil des enfants en situation difficile. Il s’agit du Centre d’accueil et de transit des enfants (Cate). L’infrastructure a été mise en service le lundi 16 août par la ministre des Affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé à Allada dans le département de l’Atlantique.

Par Raymond FALADE

La cérémonie officielle de mise en service de cette infrastructure s’est déroulée au Centre de promotion sociale d’Allada. Tout à commencé avec la visite guidée des différents compartiments du centre. Une visite guidée conduite par Nadège Ahoga Codo, directrice départementale des Affaires sociales et de la microfinance de l’Atlantique. S’en est suivie la coupure symbolique de ruban qui donne le top des activités dans ce centre déjà équipé en matériels et ressources humaines, avec l’appui des partenaires techniques et financiers. A cette occasion, la ministre a réaffirmé la détermination du gouvernement à protéger les enfants. Elle a indiqué que la mise en service du centre d’Allada « qui vient donc renforcer le système de protection de l’enfant du département » s’ajoute aux différentes mesures juridiques, administratives et techniques déjà prises par les autorités béninoises, pour prévenir les différentes violations des droits des enfants et assurer la prise en charge des victimes ainsi que la sanction des auteurs.
Selon Véronique Tognifodé, la mise en place du Cate s’inscrit «dans la dynamique de garantir aux enfants en situation difficile, une réponse d’urgence afin de permettre aux acteurs, de disposer du temps nécessaire pour une évaluation approfondie de la situation et l’élaboration d’un plan d’accompagnement dans le strict respect des exigences de la démarche d’intervention ». Elle a pour ce faire, invité les responsables du Centre à faire preuve de responsabilité pour maintenir son fonctionnement en conformité avec les normes et standards. Car a-t-elle confié, le Centre d’accueil et de transit des enfants (Cate) est mis en place pour leur offrir des conditions propices à la prise en charge transitoire, le temps de leur trouver une solution définitive.


La ministre des Affaires sociales et de la microfinance était dans entourée lors de cette cérémonie de Jean-Claude Codjia, préfet de l’Atlantique, du directeur départemental de la Police républicaine, du représentant du maire et de plusieurs autres acteurs de la chaîne de protection de l’enfant.

Laisser un commentaire

Top