Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Radio Hosanna FM de l’Epmb : Déjà 7 ans d’évangélisation, des défis de perfection à l’horizon

Radio Hosanna FM de l’Epmb : Déjà 7 ans d’évangélisation, des défis de perfection à l’horizon

Connaissez-vous Hosanna FM 90.6, la Voix de l’Espérance ? Si non, c’est la radio de l’Église protestante méthodiste du Bénin (Epmb). Toute la communauté se souvient ce jour, mardi 11 août 2020 de son installation il y a sept ans. L’événement non seulement d’être festif, attire l’attention sur les défis de perfection pour l’avenir.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

“7 ans c’est comme hier. Je me souviens de cette date du 11 août 2013 où j’étais en Italie quand le directeur Rév. Houessou Raphaël m’appela pour dire “Président, Gloire à Dieu ! la radio est fonctionnelle”. Nous l’avons captée et voilà, il y a 7 ans. Nous avons connu des moments d’épreuves mais puisque cette radio était effectivement ”Hosanna, Dieu sauve, sauve nous”, nous avons du surmonter ces moments d’épreuves”. Ce sont là les bons souvenirs du Rév. Docteur Nicodème Allagbada, Président de l’Église protestante méthodiste du Bénin au moment de l’installation de la radio. “Mon âme bénit le Seigneur et n’oublie aucun de ses bienfaits”. Par ce psaume de David il résume sa joie et “rends grâce à Dieu pour sa bonté et sa fidélité en faveur de la radio Hosanna FM”.

C’était donc finalement en 2013 que la première Église implantée au Bénin depuis 1842 a pu se doter de ce moyen moderne propre de communication. 11 août 2013 – 11 août 2020. Il y a donc exactement 7 ans que les premiers signaux de cette station confessionnelle ont été captés joyeusement par les fidèles. Quinze ans de rêve venaient ainsi d’être passées. “Pendant 15 ans, le projet a été bloqué sur le plan administratif – 15 longues années de dossiers à faire et à refaire, qui étaient présélectionnés, sélectionnés, avant de rester encalminés par suite des problèmes internes à l’Eglise ou d’un changement de législation… Un délai interminable qui s’est traduit notamment par une irremplaçable perte de compétences : ceux qui avaient été formés pour faire partie de la future équipe ont bien dû trouver un autre emploi… Et lorsque tout s’est débloqué, lorsque l’autorisation d’émettre a enfin été attribuée à la radio de l’Epmb en mars 2013, il a fallu tout mettre sur pied en trois mois sous peine de perdre cette fréquence si chèrement conquise. Trois mois pour construire les bâtiments, trouver et installer le matériel (dont l’impressionnante antenne à haubans), reconstituer une équipe… Durant cette phase, l’aide des partenaires de l’Epmb (Cevaa, Défap, DM-échange et mission) a été précieuse. De la Suisse est venu un soutien sous forme de matériel ; de France, des compétences techniques, avec l’envoi d’un formateur, Alain Meyer. Il a fallu constituer une grille de programmes et parvenir à la respecter. Et ensuite, tenir.” résume si bien la Cevaa https://www.cevaa.org/actualites/archives/2014/aout/hosanna-fm-la-voix-de-lesperance

Benjamin Soudé est celui qui a présidé le Comité d’installation. En ce jour d’anniversaire, il ne tarit pas lui aussi de souvenirs et de témoignages. Lui viennent principalement en mémoire, les démarches pour l’attribution de la fréquence par la Haac, l’achèvement des locaux, les formalités de démarrage et les visites de l’autorité de régulation des médias. “Nous avons eu l’inspection de la Haac a deux reprises, la première pour visiter les lieux et la seconde pour apprécier la qualité des équipements”, se rappelle-t-il. Le projet d’installation de Hosanna FM au départ, souligne-t-il, n’a pas été bien perçu par tous. “Nous avons eu beaucoup de difficultés d’abord liées à l’incompréhension des uns et des autres parce que le projet n’avait pas été bien perçu par tout le monde. Et lorsque tout le monde a compris l’importance du projet, nous avons été surpris par le désir d’aller très très vite”, témoigne-t-il sur les antennes même de la radio basée à Porto-Novo.

En 7 ans d’émission, le directeur de la radio, le Rév. pasteur Raphaël Houessou salue un grand outil d’évangélisation toujours au chevet des populations, que ce soit au champ, au marché, à l’hôpital ou en voiture. A longueur de journée, en effet, la parole de Dieu qui nourrit et guérit les âmes est portée aux auditeurs à travers des louanges, exhortations et prières.

Étendue des dégâts après l’incendie en 2015

Loin de se contenter du chemin parcouru, les dirigeants pensent à l’avenir de la station. De grandes ambitions sont alors projetées. La plus urgente est le renouvellement du pylône. Un appel de fonds a déjà eu lieu avec succès, dimanche 2 août dernier dans toutes les églises locales sous la houlette de Son Éminence Amos Kponjesu Hounsa, président de l’Epmb. Il s’agit de “rendre la radio plus performante avec de grandes avancées à l’horizon”, résume le directeur Raphaël Houessou.

Des prestations satisfaisantes malgré quelques problèmes techniques. C’est ainsi que Benjamin Soudé, président du comité d’installation apprécie globalement les 7 ans d’activité. Le chiffre 7, dit-il, est celui de la perfection. “Après cet anniversaire on doit sentir une nette amélioration”, indique-t-il.

Pour rappel, le vendredi 19 janvier 2015 un incendie sauvage a endommagé les matériels et locaux de la radio, grand instrument de témoignage et de visibilité du protestantisme béninois. Triste événement dont elle s’est vite relevée grâce à la prompte mobilisation de la communauté.

Disons longue vie à ”Hosanna FM, la Vox de l’Espérance” dans l’univers médiatique béninois !

Laisser un commentaire

Top