Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Relance des économies africaines : Participation active de Wadagni au Sommet de Paris

Relance des économies africaines : Participation active de Wadagni au Sommet de Paris

Contrairement à ce qui est ventilé sur les réseaux sociaux, le Bénin est bel et bien présent au Sommet sur la relance des économies africaines fortement impactées par la double crise sanitaire et économique de la pandémie de la Covid-19. Cotonou y a été représenté par le ministre de l’Economie et des finances Romuald Wadagni.

Par Raymond FALADE

Ce sommet organisé par la France regroupe les dirigeants de plusieurs Etats africains, des institutions financières internationales, des acteurs du secteur privé ainsi que la France elle-même. Le président Patrice Talon absent à Paris s’est fait représenter par son ministre de l’Economie et des finances Romuald Wadagni, président en exercice des ministres de l’Economie et des finances de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Lors du Sommet, l’argentier national a pris la parole pour exposer la position du Bénin sur la relance des économies africaines après la Covid-19. Il a été également choisi à l’occasion, comme premier porte-parole, côté Afrique pour débriefer le Sommet.

Avant la tenue de ce sommet, le ministre Wadagni a participé activement et dans la discrétion à sa préparation. En amont à l’organisation du sommet, une série de réunions de préparation de haut niveau a été tenue depuis le mois de décembre 2020. Aux côtés de personnalités comme Tidjane Thiam, Ousmane Diagana, vice-président pour l’Afrique occidentale et centrale du groupe de la Banque mondiale, Romuald Wadagni a été le seul ministre des Finances de l’Afrique à prendre part à ces travaux. Améliorer l’attractivité des économies africaines et renforcer le secteur privé, c’est la thématique spécifique sur laquelle le groupe a travaillé lors des assises préparatoires. Les travaux ont duré environ 5 mois.

En dehors de ce creuset et toujours dans le cadre de la préparation du sommet, le ministre Romuald Wadagni a également participé aux travaux d’un groupe de travail de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (Uneca) dirigé par Vera Songwe, secrétaire exécutive de l’Uneca. Au sein de ce groupe, Wadagni a assuré un rôle de leadership en portant la voix des pays d’Afrique francophone et il a été consulté en amont sur tous les sujets débattus. Ce groupe a conclu ses travaux par une réunion avec le ministre de l’Economie, des finances et de la relance de la république française, Bruno Le Maire à quelques jours du sommet.

Laisser un commentaire

Top