Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Relation sur les bancs : Tremplin pour un couple durable, selon des apprenants

Relation sur les bancs : Tremplin pour un couple durable, selon des apprenants

L’amour en milieu scolaire. Le phénomène n’est pas bien vu de tous. Ils sont nombreux à soutenir que les apprenants devraient se concentrer exclusivement sur leurs études, l’amour, la formation d’un couple plus tard. Approchés, quelques jeunes de Cotonou défendent le contraire, à savoir que l’amour dès les bancs peut aboutir à un couple durable et solide dans l’avenir. Micro-trottoir.

Propos recueillis par Arnauld KASSOUIN (Coll.)

 

Osnel Toly (Étudiant) : « ils apprennent aussi par ce biais à se connaître et à se soutenir mutuellement »

« Je crois que pour avoir un  couple durable, solide et heureux, il faudrait que les partenaires se connaissent bien et aient une expérience très approfondie de leur vie. Le fait de se côtoyer très tôt sur les bancs déjà les aide à mieux cerner les principes, les atouts et les faiblesses de chacun; et ils apprennent aussi par ce biais à se connaitre et à se soutenir mutuellement. Quand ils seront en couple ce ne sera plus le moment pour eux de se découvrir ou d’apprendre que son partenaire a de  tel comportement,  que l’on ne le savait pas. Je pense que l’amour en milieu scolaire peut permettre de se connaître très bien et de pouvoir beaucoup communiquer mais il faut surtout que ces derniers soient aussi conscients pour savoir mettre les barrières; ils doivent mettre les études en tête de priorité.

 

Evelyne Dansou (Étudiante) : « Ça leur permettra de beaucoup discuter du futur »

« L’amour en milieu scolaire peut-il favoriser un couple durable et solide ? Je répondrai oui. Il peut être la base d’un couple solide dans l’avenir tout simplement. Mais cela  est  vérifié quand les deux partenaires sont conscients de leur devenir. Ça leur permettra de beaucoup discuter du futur. Toutefois, il faut également reconnaitre l’inconvénient principal des relations amoureuses en milieu scolaire : les grossesses précoces, les infections et les déceptions qui peuvent être fatales.

 

Édouard Aïpké  (Étudiant) :

« Je dirai oui, car si les deux partenaires s’entendent, se comprennent sur des bases données ils peuvent surmonter des épreuves diverses ensemble sans que cela n’agisse sur leurs études ou leur devenir. Le cas contraire, une simple erreur ou un simple malentendu pourrait  tout gâcher et foutre leur avenir en l’air. »

 

Cynthia  Astrid Tossavi (Étudiante) : « L’amour en milieu scolaire n’est ni bon ni mauvais »

L’amour en milieu scolaire est d’une part positif mais aussi négatif  d’autre part. Il est positif dans le sens où il permettra de construire une relation qui aboutira  au mariage. Mais le côté négatif pèse beaucoup plus aujourd’hui parce que les concernés, faute de prudence et de responsabilité anéantissent leur avenir… En résumé retenons que  l’amour en milieu scolaire n’est ni bon ni mauvais en tant que tel pour quelqu’un qui est en situation d’apprenant. Tout dépend de l’éducation de chacun des partenaires et de l’objectif qu’ils visent à atteindre.

 

Thuram  Kpiounkpi (étudiant) : « Il est nécessaire et très important »

A propos de l’amour en milieu scolaire je pense qu’il est nécessaire et très important même puisque ça peut constituer une base solide pour l’avenir du moment où les concernés apprendront à se connaitre tout jeune. Je pense également que c’est un facteur déterminent du processus pouvant dériver sur un vrai couple. Et  aujourd’hui il y a plusieurs couples dont les premiers contacts ont été échangés sur les bancs.  Il faut alors noter que l’amour en milieu scolaire peut constituer un fondement pour un couple durable.

 

Jeannot  Dopegnon (étudiant) : « L’amour en milieu scolaire ne mène pas loin »

« Je crois que l’amour en milieu scolaire ne mène pas loin puisqu’il peut influencer ou impacter négativement les jeunes qui s’y adonnent lors de leur formation. Personnellement, je condamne un tel acte en milieu scolaire. Mais  si l’amour dont il est question est véritablement sans autres prétentions c’est acceptable. Je dis bien si les deux partenaires semblent être sérieux envers eux-mêmes c’est acceptable et ils devraient aussi bien se concentrer sur leurs études. Quand je dis que c’est acceptable ce n’est pas qu’ils peuvent se mettre en fiançailles mais rester en amitié, le temps de finir leur cursus scolaire. »

 

Vicencia Hounguè (Étudiante) : « L’amour, en tout cas le vrai n’a pas de lieu, ni d’âge »

« Je pense que l’amour en milieux scolaire peut se révéler plus tard une base solide pour un couple en ce sens que l’amour, en tout cas le vrai n’a pas de lieu, ni d’âge. Alors on se doit de considérer qu’on peut rencontrer son âme sœur en milieu scolaire ou n’importe où dans la vie active. Il faudra aussi comprendre que tout est question d’éducation et non du lieu où l’on a rencontré son âme sœur. »

 

Emmanuel  Amoussou (étudiant) : « ils auront le temps de se connaître avant d’aller au mariage »

« Il est possible que l’amour en milieu scolaire constitue une bonne fondation pour un couple durable et solide. Parce que les partenaires vont tisser une amitié entre eux et surtout que c’est en milieu scolaire ils auront le temps de se connaître avant d’aller au mariage et fonder un couple plus tard. Puisque en toute chose, avant de parler de couple solide, il y a au prime abord une certaine entente et un certain comportement qui suscite de l’admiration. »

Laisser un commentaire

Top