Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Remi Agossou‚ démissionnaire : «Fcbe est devenu…un club électoral en divagation permanente »

Remi Agossou‚ démissionnaire : «Fcbe est devenu…un club électoral en divagation permanente »

Remi Agossou, ex coordonnateur de la 6ème circonscription électorale du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est désormais membre du parti Mouvement populaire de libération (Mpl). Il a rejoint officiellement le parti jeudi 30 septembre, à travers une déclaration d’adhésion lue au Codiam de Cotonou.

Par Evélyne Sèdjro KADJA (Stag.)

Le mercredi 1er septembre, Remi Agossou a démissionné du parti Fcbe. Dans sa déclaration d’adhésion au Mpl, l’ex coordonnateur de la 6ème circonscription électorale des Fcbe a justifié sa décision. Remi Agossou a indiqué que « le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est devenu un parti d’exclusion, un non-sens politique et un club électoral en divagation permanente ». Il a déploré que le parti Fcbe fondé par l’ancien président Thomas Boni Yayi, soit pris en otage par un groupe d’individus.
En effet, la situation sociopolitique que traverse le pays nécessite d’œuvrer au sein d’une famille politique à l’union et d’inclure la jeunesse comme socle de tous les politiques efficaces de développement et de progrès de la nation. Ainsi, après moult réflexions, « un seul parti m’a semblé disposer à faire face aux défis qui devant notre nation se dressent. Le Mpl (Mouvement populaire de libération), dirigé par Expérience Tebe est le plus à même d’offrir à notre jeunesse la garantie d’une ascension nécessaire au sein de la classe politique nationale », a confié Remi Agossou. Il a appelé toute la jeunesse béninoise et plus particulièrement sa base électorale à se rallier massivement au Mpl et à répondre sans tarder à la mobilisation populaire dont le Mpl prend le leadership et auquel il fait publiquement le serment de participer.
Rémi Agossou n’a pas occulté dans sa déclaration l’actualité liée à la rencontre Talon –Yayi. Pour lui, ce geste témoigne de l’importance d’un rééquilibre des forces politiques nationales. Il a par ailleurs invité toute l’opposition béninoise à faire bloc derrière le Mpl « afin que les échéances législatives à venir soient pour tous, l’occasion d’en finir avec la coalition politique monocolore qui à l’Assemblée nationale, prend en otage les intérêts de toute une nation ». Pour y arriver insiste Remi Agossou, il est important pour les acteurs politiques de l’opposition de « mettre un terme aux divergences et aux querelles afin que tous unis derrière le Mpl, la jeunesse puisse faire une marche vers une aube nouvelle ».
Innocent Lokonon, représentant le président du Mpl a salué cette démarche de son désormais camarade, pour le choix porté sur le Mouvement populaire de libération (Mpl). Pour lui, c’est un honneur pour Mpl d’accueillir en son sein les leaders des Fcbe pour qu’ils puissent marcher ensemble. Avec l’accueil de ces nouveaux militants, précise-t-il, le parti s’est agrandi et pourra poursuivre convenablement son combat pour la restauration de la démocratie béninoise. « La seule manière de changer ce rapport de force est en 2023 et cela doit commencer maintenant »‚ a conclu Innocent Lokonon.

Laisser un commentaire

Top