Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Rentrée scolaire 2022-2023 : L’Ong Camef appuie les enfants vulnérables de Tchaada en kits scolaires

Rentrée scolaire 2022-2023 : L’Ong Camef appuie les enfants vulnérables de Tchaada en kits scolaires

L’Ong Convergence d’action pour le mieux-être et l’épanouissement de la femme (Camef) a fait don de kits scolaires aux enfants orphelins et démunis de l’arrondissement de Tchaada dans la commune d’Ifangni le jeudi 22 septembre. L’activité vise à offrir les mêmes chances aux enfants vulnérables de jouir de leur droit à l’éducation.

Par R. F.

L’Ong Convergence d’action pour le mieux-être et l’épanouissement de la femme (Camef) a pour objectifs de contribuer à une bonne éducation, porter assistance aux enfants démunies et orphelins en situations difficiles conformément aux objectifs de l’Ong. Le don de kits scolaires aux enfants vulnérables de Tchaada a été fait « après une rigoureuse enquête sociale menée par un comité mis en place à cet effet au sein de l’Ong ». « Ce sont des enfants qui, par le bon vouloir de la nature ont perdu l’un de leur parent, d’autres les deux. Par ailleurs, il existe parmi eux des enfants qui ont les deux parents en vie, mais qui par manque de moyens n’ont pu accomplir convenablement leur devoir de parents vis-à-vis de ces enfants » a fait savoir Florence Houssou directrice exécutive de l’Ong Camef.

Pour le directeur du groupe B de l’École primaire publique de Tchaada centre Casimir Adéogou, cette activité de l’Ong Camef vient à point nommé. Car, « il y a de ces cas parmi les élèves qui sont incapables d’apporter un cahier de 100 pages depuis que la rentrée scolaire a démarré ».

La représentante des bénéficiaires a promis au nom de ses camarades d’être docile et de bien travailler pour mieux réussir dans leurs études.

 

LIRE AUSSI : Usage des pièces de 5f et 10f : La croix et la bannière, les rituels en cause

 

Au cours de la remise des kits, la directrice exécutive de l’Ong Florence Houssou a prodigué de sages conseils aux bénéficiaires. Elle les a exhortés « à prendre conscience de l’enjeu et à s’appliquer dans les tâches académiques ».

Par ailleurs, elle a invité les personnes de bonne volonté à se joindre à l’Ong pour mieux soutenir les couches vulnérables. « De pareils enfants, nous en avons sous la main, avec vous, nous comptons atteindre un grand nombre d’enfants orphelins et démunies ici, à Ifangni et pourquoi pas dans tout le pays afin qu’ils soient heureux d’être scolarisés » a indiqué Florence Houssou.

 

LIRE AUSSI : Lire et écrire facilement : Wilfranck Adjovi met ‘’Le Génie’’ à la disposition des apprenants du CI au CM2

 

Laisser un commentaire

Top