Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Représentation de la Banque mondiale : Les deux priorités de Atou Seck pour le Bénin

Représentation de la Banque mondiale : Les deux priorités de Atou Seck pour le Bénin

La Banque mondiale a un nouveau Représentant résident au Bénin. Il a pour nom : Atou Seck. De nationalité sénégalaise, le successeur de Katrina Sharkey qui a pris fonction le 1er août promet « booster la stratégie en cours de la Banque mondiale au Bénin ».

Par S. B. A.

Atou Seck remplace depuis le 1er août Katrina Sharkey dont le mandat a pris fin le 31 juillet dernier. Nouveau Représentant résident de la plus grande institution monétaire au monde, Atou Seck veut accompagner la transformation structurelle du Bénin en apportant des solutions concrètes et durables aux besoins des populations et des communautés, à travers le renforcement de la stratégie en cours de la Banque mondiale au Bénin. « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je prends fonction au Bénin, pour renforcer le partenariat déjà fructueux entre le Bénin et le groupe de la Banque mondiale. Je viens dans un pays où l’engagement fort des dirigeants à opérer une transformation socioéconomique structurelle se manifeste à travers des chantiers importants dans maints domaines. Je m’emploierai à booster la stratégie en cours de la Banque mondiale au Bénin afin qu’elle apporte de solutions concrètes et durables aux besoins des populations et des communautés », a-t-il déclaré lors de sa prise de fonction.
Seck a débuté sa carrière à la Banque mondiale, en janvier 2005 au Mali, comme économiste spécialisé dans l’éducation. Il se consacre par la suite à d’autres pays d’Afrique, au Moyen-Orient, à l’Afrique du Nord, puis à la Région Amérique latine et Caraïbes, avant de travailler pour l’antenne de la Banque mondiale au Cameroun, où il est notamment spécialiste senior de l’éducation. Avant d’être nommé Représentant Résident de la Banque mondiale pour le Bénin, il était représentant résident à Djibouti. Dans ses nouvelles fonctions, Atou a pour priorités de : renforcer l’excellente relation entre la Banque et le gouvernement en vue de permettre au Bénin d’atteindre ses objectifs de création d’emplois et de meilleure qualité de vie pour tous les citoyens ; et d’assurer que l’engagement de la Banque mondiale contribue effectivement à l’atteinte de résultats bénéfiques pour la population béninoise.
Soulignons que Atou Seck devient ainsi le dixième Représentant résident, depuis l’ouverture du Bureau de la Banque mondiale au Bénin en 1983.
Le portefeuille actuel de la Banque mondiale au Bénin s’élève à 1272 millions de dollars et comporte une vingtaine de projets et programmes couvrant plusieurs domaines de développement prioritaires pour le Bénin, notamment : financement des politiques de développement, amélioration de la gestion des finances publiques, tourisme, développement urbain, eau, énergie, développement local et protection sociale, éducation, environnement, agriculture, emploi des jeunes, santé, nutrition, et renforcement des capacités.

Laisser un commentaire

Top