Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Restitution des biens cultuels : La France et le Bénin optent pour une coopération muséale

Restitution des biens cultuels : La France et le Bénin optent pour une coopération muséale

Le ministre Français de la culture, Franck Riester à la tête d’une délégation était au Bénin du dimanche 15 au lundi 16 décembre dernier. Il a signé dans ce cadre avec son homologue béninois des Affaires étrangères, un programme de travail commun au ministère des Affaires étrangères.

Par Barnabé KINTOHOU

Au cours de cette visite, le ministre Français de la Culture a échangé avec les autorités béninoises en vue de la restitution des biens culturels du Bénin en France. Les discussions entre les deux parties ont débouché sur la signature d’une coopération muséale. Ce qui témoigne de la qualité des relations du Bénin avec la France. Fier de cette signature, le ministre Aurélien Agbénonci des Affaires étrangères a martelé que « La coopération muséale rentre dans un ensemble plus large de la coopération culturelle. » « A la présidence de la République, le président a pu repréciser sa pensée et repréciser les positions de notre gouvernement pour ce qui concerne cette coopération muséale que nous avons instauré avec notre partenaire français. » a rajouté Aurélien Agbénonci. La signature de cette coopération est importante. C’est un programme sur lequel le comité chargé de cette coopération que préside le professeur Tidjani Serpos a travaillé en lien avec les équipes de l’ambassade de France, les équipes du ministre de la Culture et celle du ministre des Affaires étrangères.
L’étape de la signature franchie, cap sera mis sur les autres étapes. « Le ministre de la Culture de la république Française et moi serons dès le mois de janvier en contact certainement, en réunion à Paris pour préparer les prochaines étapes. » a souligné le ministre de la Culture, Jean Michel Abimbola avant de faire le point de la visite de travail avec le ministre Français Franck Riester.

Il faut retenir que les deux parties se sont entendues sur la restitution des œuvres en plusieurs étapes. La première chose c’est l’engagement du président Français sur 26 œuvres. Et l’ouverture sur une discussion plus élargie en ce qui concerne un certains nombres d’œuvres. Ils ont également discuté de la possibilité d’organiser à Paris un événement important au dernier trimestre 2020 voire le premier trimestre 2021. Après, un deuxième à Cotonou. Pour cela, les deux ministres se reverront dès le mois de janvier pour travailler sur tous ces sujets. Ils ont de même parlé des autres coopérations que le Bénin a avec la partie française notamment, l’appui, l’accompagnement du gouvernement Français à travers le financement de l’Agence française de développement (Afd) sur un certains nombres de projets phares du gouvernement Béninois dont le Projet ”réinventer la cité lacustre de Ganvié” et le musée des Amazones et des Rois du Danhomey à Abomey. La finalisation avec la France d’un projet qui rentrera en période d’exploitation sur la route des Tata était aussi au menu des échanges. Un projet qui permettra de découvrir un certains nombres de Tata au nord du Bénin.
Tout en remerciant les uns et les autres pour l’accueil réussi, Franck Riester a fait remarquer que cette coopération muséale est nécessaire aussi bien en termes de formations que de partages de connaissances en matière d’ingénierie muséale, pour la préparation de la restitution de 26 œuvres qui était un engagement du président Emmanuel Macron.

Au cours de son séjour, Riester a également suivi une projection sur tous les projets du Bénin en matière culturelle et touristique. « J’ai été vraiment impressionné par l’ambition qui est la vôtre sur l’intégralité de ces projets et ce qui est étonnant aussi, c’est la qualité de l’avancement de certains de ces projets » a fait savoir le ministre Français. Il ressort que l’ambition culturelle et touristique béninoise est importante. Raison pour laquelle Franck Riester rassure de l’accompagnement du gouvernement français pour la réalisation des projets. « Un projet de loi est en préparation dans mes services pour être débattu au courant de l’année 2020 pour transférer la propriété de ces 26 œuvres au Bénin », a expliqué le ministre Français à Patrice Talon qui l’a reçu à la Marina.
Rappelons que le séjour de Franck Riester et de sa délégation a été court mais riche. Le ministre Béninois de la Culture l’a donc invité à revenir pour mieux découvrir le Bénin et surtout pour des rites initiatiques notamment pour le Ifâ.

Laisser un commentaire

Top