Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Restitution des œuvres culturelles en France : Quand le dynamisme d’Abimbola fait avancer le processus

Restitution des œuvres culturelles en France : Quand le dynamisme d’Abimbola fait avancer le processus

La coopération entre le Bénin et la France dans le cadre de la restitution des œuvres culturelles béninoises est au beau fixe. Depuis mercredi 24 mars, une délégation française conduite par le président du musée du Quai-Branly Emmanuel Kasahero séjourne au Bénin dans le cadre d’une mission d’échange avec la partie béninoise afin de permettre à toute l’équipe chargée de travailler pour le retour desdites œuvres de se connaitre et de travailler dans un parfait mouvement.

Par Raymond FALADE

Cette délégation française en présence de l’ambassadeur de la France au Bénin a rencontré, jeudi 25 mars, les ministres béninois des Affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbénonci et du Tourisme, de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola. Une coopération patrimoniale et muséale a donné l’occasion en décembre 2019 à la signature d’un document appelé le Programme de travail commun, a rappelé le ministre Abimbola. Pour l’heure, les deux parties sont en train de travailler sur des questions techniques. Ainsi, des équipes ont-ils été constituées de part et d’autres pour travailler sur des questions juridiques, logistiques et même sur celles relatives aux événements qui se dérouleront autour de la restitution de ces biens.

Après les premières discussions entre les autorités béninoises et la délégation française, les travaux se poursuivront jusqu’au samedi pour aboutir à de grandes conclusions.

« Nous sommes là pour co-construire pour faire en sorte que cette restitution qui a été décidée par le parlement français dont nous avons la charge de mettre en œuvre pour la fin de l’année se fasse de la manière la plus souple et dans la meilleure entente avec le désir profond de construire ensemble quelque chose de nouveau. Car, il me semble que cette restitution n’est pas une fin. C’est le début d’un nouveau parcours commun », a-t-il déclaré à son tour Emmanuel Kasahero. Et d’exprimer sa satisfaction quant à la bonne ambiance dans laquelle les travaux se déroulent pour le retour de ces biens culturels.

Le retour dans leur pays d’origine des œuvres culturelles béninoises en France se fera d’ici la fin de l’année, a annoncé le ministre de la Culture Jean-Michel Abimbola. Du côté de la France, tout semble être déjà prêt. « Les dates sont celles que le gouvernement du Bénin décidera et nous nous ferons en sorte que cette date soit celles avec lesquelles nous pouvons construire ce retour, la bonne organisation pour que les choses se passent bien » a rassuré Emmanuel Kasahero président du musée Quai-Branly en France.

Un point de presse est annoncé pour ce samedi à la fin de la mission de la délégation française pour faire le point des travaux. A cette occasion, des précisions pourraient être données sur les dates du retour des biens culturels du Bénin.

Laisser un commentaire

Top