Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Retrait de formulaire de parrainage : Le bal des élus à la Cena, un engouement remarquable

Retrait de formulaire de parrainage : Le bal des élus à la Cena, un engouement remarquable

Aussitôt démarré, le retrait des formulaires de parrainage a vu se déplacer spontanément, un grand nombre d’élus. Mardi 12 janvier, premier jour de l’opération, vingt-et-un élus ont investi la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour entrer en possession du précieux document. Selon le code électoral, chaque candidat doit fournir au minimum 16 parrainages pour être accepté dans la course.

Etapes

Une fois l’élu arrive sur les lieux, le retrait obéi à des étapes. « Il y a toute une organisation qui a été mise en place. La personne arrive. Il y a un comité d’accueil qui est là pour la recevoir. La personne est dirigée dans la salle qui a été organisée pour ce faire. Il est reçu par une équipe qui  dispose d’un  registre. C’est le registre dans lequel au fur et à mesure les parrains seront enregistrés. Dans ce registre, il y a les données nominatives de l’élu en question. Donc il se fait enregistrer à ce niveau. Ensuite, il y a la seconde étape où il s’adresse à une équipe de deux personnes. Et au regard des données personnelles qui ont été enregistrées, il sera généré le formulaire de parrainage qui lui sera remis main en main. C’est une pièce tellement sensible que nous ne nous pourrons nous permettre de remettre le formulaire à quelqu’un d’autre », a décrit Géneviève Boko Nadjo, vice- présidente de la Céna.

L’honorable Kora Gounou Zimé de la 8ème circonscription électorale a ouvert le bal du retrait des formulaires de parrainage au siège de l’institution aux environs de 8 heures 45 minutes dans la salle aménagée pour l’opération. Il a été suivi de ses collègues Mora Sanni Malick, Lucien Houngnibo, Hyppolite Hazoumè, Patrice Nobimè Agbodranfo, Octave Houdegbé. Outre les députés, certains maires sont également passés devant les agents de la Cena au niveau de la salle de transmission pour retirer leurs formulaires de parrainage. Il  s’agit des maires de Bohicon Ruffino d’Almeida, d’Avrankou Gabriel Ganhoutodé, de Dassa Zoumè Nicaise Fagnon, de Dogbo Magloire Agossou et du maire de Klouékanmè Dieudonné Gbedjekan. L’engouement constaté chez les élus qui n’ont pas attendu le dernier moment est un bon départ dans le déroulement du calendrier électoral établi par la Cena.

Le nombre d’élus ayant effectué le déplacement au premier jour pour retirer leur formulaire témoigne du caractère important de ce nouvel article de la Loi électorale. Cet engouement est aussi le signe selon lequel les choses ont véritablement changé. L’époque où pour des opérations du genre, il faut attendre les derniers moments pour se bousculer aux portes de l’institution est donc révolue. Au total, 160 formulaires seront délivrés dont 83 pour les députés et 77 pour les maires.

Le gouvernement et les deux blocs pro qui détiennent la majorité écrasante des potentiels-parrains,  rassurent de la liberté de signature de ces derniers. « Je pus vous dire à ce jour, que je n’ai pas encore reçu consigne pour dire à nos députés de centraliser, de convoyer les formulaires de parrainage vers moi. Donc c’est pour vous dire que chacun retire son formulaire de parrainage pour parrainer qui il veut.  C’est ce qui a été dit par les instances supérieures du parti », a déclaré Abdoulaye Gounou, président du groupe parlementaire du Bloc républicain au micro de Frissons Radio.

L’opération de retrait des formulaires qui a démarré mardi prendra fin le 31 janvier prochain.

Par Raymond FALADE

Laisser un commentaire

Top