Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Retrait de malades mentaux des rues de Cotonou : Une vingtaine conduite vers les centres psychiatriques

Retrait de malades mentaux des rues de Cotonou : Une vingtaine conduite vers les centres psychiatriques

Plus de malades mentaux errants dans la ville de Cotonou. Après la phase expérimentale de l’opération de prise en charge avec succès des malades mentaux errants dans les rues de la capitale économique il y a environ un an (jeudi 28 novembre 2019), une nouvelle opération conduite par le ministère des Affaires sociales et de la microfinance, a lieu le mercredi 7 octobre. Elle a  consisté à retirer des rues, les personnes souffrantes de troubles mentaux, à les convoyer vers les centres de traitement et à suivre rigoureusement leur traitement afin qu’elles retrouvent leur dignité.

L’opération a été menée en grande partie par la police républicaine et des sapeurs-pompiers sous la direction de Alphonse Sogadji du Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn).

A l’arrivée, une vingtaine de malades mentaux ont été retirés dans certains quartiers de Cotonou et ont été convoyés vers les centres psychiatriques.

Selon les autorités du Masm, ils seront pris en charge par l’État avant d’être réintégrés dans leurs familles respectives après leur guérison. Ils pourront ensuite, reprendre leurs activités avec un appui du ministère à travers le Fonds d’appui à la solidarité nationale.

Pour rappel, l’opération expérimentale effectuée l’année dernière a permis de trouver 51 malades mentaux qui ont été convoyés vers les centres psychiatriques. Au terme de 3 mois de soins, 45 personnes d’entre eux ont pu retrouver totalement leur santé et ont pu réintégrer leur tissu familial.

Le directeur général du Fonds d’appui à la solidarité nationale a saisi l’occasion, en prélude à la Journée mondiale de la santé mentale qui sera célébrée le 10 octobre prochain, pour lancer un appel aux généreux donateurs et aux partenaires afin de soutenir l’initiative à travers des dons, aides, etc.

 

Par Sêmèvo B. AGBON

Laisser un commentaire

Top