Vous êtes ici
Accueil > Politique > Réunion de municipalité à Cotonou : Luc Atrokpo appelle les Ca à jouer leur partition

Réunion de municipalité à Cotonou : Luc Atrokpo appelle les Ca à jouer leur partition

L’hôtel de ville de Cotonou a abrité, mercredi 28 avril, la traditionnelle réunion de Municipalité pour le compte du mois d’avril. Présidée par la première autorité municipale, Luc Sètondji Atrokpo, la séance a permis au maire et au conseil municipal de passer en revue plusieurs sujets de grande importance mais surtout d’accorder leur violon sur le rôle des arrondissements autour des enjeux de développement de la ville.

Par Laurent KOKOU

Aux côtés du maire pour cette séance mensuelle d’échanges autour des questions liées au bon fonctionnement de la ville, les 1er et 3ème adjoints au maire respectivement Randyx Romain Ahouandjinou et Irène Françoise Béhanzin. Occasion pour le patron de l’hôtel de ville, de rappeler certains points capitaux liés à la gestion des arrondissements. Au nombre des points débattus, figure en bonne place, la question des guichets uniques. Selon le maire, l’installation des guichets uniques ne divise pas la commune en 13 arrondissements. Luc S. Atrokpo a invité les éléments de la police municipale et les services de régie à travailler en symbiose avec les chefs d’arrondissement pour plus de résultats.

Le maire a par ailleurs réitéré de façon formelle l’interdiction des manifestations dans les rues et les écoles. Les chefs d’arrondissements sont appelés à faire appliquer à la lettre cette disposition afin que règnent l’ordre et la discipline dans leurs différents territoires de compétences. L’assistance a également eu droit à une communication sur le nouveau mécanisme d’enregistrement des naissances. Animée par Blochaou, expert de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), cette communication a permis aux Ca, leurs secrétaires et les cadres techniques d’être outillés sur les dispositions du premier chapitre de la loi n°2020-34 du 06 janvier 2021 portant dispositions spéciales de simplification et de gestion dématérialisée de l’enregistrement des faits d’état civil. Le communicateur a mis un accent particulier sur le rôle de la mairie et de chaque acteur dans la mise en œuvre de ces dispositions. Le caractère interactif et chaleureux de la séance a été salué par tous les participants qui sont repartis aguerris pour relever ensemble avec le maire Luc Sètondji Atrokpo, les défis de développement de la capitale économique du Bénin.

Laisser un commentaire

Top