Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Revue annuelle du Pta 2020 : Des performances au Mpmepe malgré la crise sanitaire

Revue annuelle du Pta 2020 : Des performances au Mpmepe malgré la crise sanitaire

Le ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe) a effectué, mardi 9 février la revue annuelle de son Plan de travail annuel (Pta) 2020 et procédé au lancement de celui de 2021.

Par Sabirath AWO (Stag.)

Le Plan de travail annuel 2021 du ministère des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe) entre dans sa phase active. C’était ce mardi 9 février 2021 à l’occasion d’une cérémonie de lancement officiel présidée par le ministre Modeste Kérékou. Objectif, passer aux peignes fins les performances du dernier trimestre de l’année 2020 et présenter le Pta de l’année 2021.

La revue annuelle du Pta est selon Ouimpado Toumoudagou, Directeur de la programmation et de la prospective, « une mission au cours de laquelle le Mpmepe évalue le niveau d’atteinte et les indicateurs de suivi afin d’évaluer les efforts consentis pour son exécution. Elle permet également sur cette base de faire une analyse approfondie des états sur  la base des difficultés rencontrées et de prendre des résolutions afin d’atteindre les performances pour des années à venir ». Même si, les attentions semblent désormais tournées vers le nouveau Pta, le ministre Modeste Kérékou a déploré les différentes performances enregistrées pour le précédent Pta qui selon lui dénotent d’une «contre-performance ». Le ministère a enregistré au « 31 décembre 2020, dans un contexte défavorable, un taux d’exécution physique de 68,28%, un taux d’exécution financière de 81,03% et un taux base ordonnancement  de  79,58% contre respectivement : 56,08%, 82,05%, 79,78% au quatrième trimestre 2019 », a rapporté le ministre.

Le contexte sanitaire est loin d’émousser les ardeurs

A l’unanimité, ils ont reconnu que le contexte de la pandémie n’a pas facilité la tâche. Malgré les contraintes difficiles de la crise sanitaire en 2020 à en croire le Directeur de la programmation et de la prospective, Ouimpado Toumoudagou, « les efforts ont permis d’améliorer les performances comparativement à l’année 2019 même si elle n’a pas atteint le niveau attendu », a-t-il fait constater. « Cette situation continue de ralentir les activités économiques malgré la prise par le gouvernement de nombreuses mesures », conclut-il.

Au regard de cette crise qui perdure, le ministre Modeste Kérékou a invité ses collaborateurs à prendre des dispositions idoines en tenant compte du contexte et des contraintes actuelles afin de repenser une amélioration des approches, de réfléchir à un modèle d’intervention et de concevoir des stratégies nouvelles pour mieux accomplir la mission à eux assignée. Ouimpado Toumoudagou a pris bonne note des exhortations et s’est engagé au nom de son équipe à poursuivre la dynamique d’amélioration des performances auprès de l’ensemble des structures du ministère.

Laisser un commentaire

Top