Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Revue du Pta au 30 septembre du Mpmepe : Une performance de 48,50%, Kérékou invite à plus d’ardeur

Revue du Pta au 30 septembre du Mpmepe : Une performance de 48,50%, Kérékou invite à plus d’ardeur

Le ministère des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe) a effectué, mardi 29 octobre dernier, sa revue du Plan de travail annuel au 30 septembre. Il s’avère que les performances ne sont pas à la hauteur des attentes.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Performance peu satisfaisante au ministère des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe). Selon la présentation du Directeur de la programmation et de la prospective (Dpp), Gabin Sogbadji, au 30 septembre 2019 ce département a globalement a atteint un niveau d’exécution physique de 41,64% contre 85,86% attendu. Ce qui donne une performance de 48,50%.

Dans les détails, il faut retenir qu’au niveau du programme du pilotage soutien eau et services, le ministère est à 38,9%, soit 34,08% de performance alors qu’était attendu 96,99%. Au niveau du programme emploi, une performance de 60,41% a été réalisée au lieu de 84,90%. Le taux le plus bas a été enregistré au niveau du programme artisanat où, au lieu de 89,43%, le Mpmepe n’a pu atteindre que 19,49%, soit 0,79% de performance. Quant aux petites et moyennes entreprises, 45,63%, soit une performance de 54,81% sur 83,25% attendu. Conclusion, « aucun programme n’a pu atteindre le niveau attendu », a déclaré le Dpp.

Face à ce tableau, le ministre Modeste Kérékou a exhorté ses collaborateurs à redoubler d’ardeur. Il leur a rappelé la place stratégique qu’occupe ce département. « Dans un État moderne, qui d’autre que le Mpme est créateur de richesses ? », a-t-il interrogé. Pour donner espoir aux milliers de jeunes en attente d’emploi, il faut donc mesurer la charge de la mission et « sortir du carcan de la reconduction des mêmes initiatives dont certaines ont montré leurs limites », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Top