Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sagesse du Fâ/ ”Gbélètè” : Circonscrire sa langue, source de bonheur

Sagesse du Fâ/ ”Gbélètè” : Circonscrire sa langue, source de bonheur

Une maxime stipule que notre langue est une échelle. Nous l’empruntons pour nous élever vers où ? ou vers quoi ? Les sages répondront que tout dépend de l’usage que nous faisons de la langue.  Lorsqu’on raconte à tous les secrets d’un bien qui se pointe à l’horizon, la suite n’est pas souvent favorable. La jalousie des hommes constitue un véritable obstacle à l’essor de leurs pairs. C’est ce que nous verrons avec le Fàdu du jour, Gbélètè à travers l’histoire du chimpanzé.

Recueillis et traduit par Barnabé Yélian KINTOHOU (Coll.)

Au regard de son travail, sa ressemblance à l’Homme et ses manières de faire, Sè (le Créateur) décida de redresser le chimpanzé. Il pourra alors agir et se comporter pleinement comme l’Homme. Dieu avait soumis cette faveur à des principes fermes que le chimpanzé doit observer sept jours durant. Entre autres, il ne doit plus pétrir du sable rouge, éviter la consommation d’alcool et surtout, garder secrète la promesse du Créateur. Hélas ! après seulement cinq jours d’observance de ces interdits, le chimpanzé se déchaîna, sa langue se délia. Il se mit à errer. Pendant sa promenade, il retrouva ses amis en train de pétrir du sable rouge pour la construction d’une case. Sur ce lieu de travail, il y avait de l’alcool pour tous. Attirer par l’ambiance qui régnait sur les lieux, le chimpanzé se mit à réfléchir. Faut-il travailler avec eux pour violer les interdits du Sè et demeurer tel ? Après maintes réflexions, il rejoignit l’équipe. Il commença à travailler avec beaucoup d’entrain. Les interdits furent donc violés : il a non seulement pétri du sable mais il a aussi bu de l’alcool. Il entonna une chanson qui a été repris en chœur : « Sè a promis me redresser demain », a-t-il signifié dans la chanson. La jalousie gagna le cœur de ses collègues. Etonnés de cette annonce, ils se rendirent chez Sè. « Quel péché avions-nous commis pour être exclus de cette grâce ?» interrogèrent-ils. Sè su alors que le chimpanzé avait dévoilé le secret. Mécontent, il renvoya la horde d’animaux qui était allée le voir. Puis le jour J arriva. Au lieu de se rendre tôt chez Sè, notre chimpanzé s’y est rendu encore tard. Peiné, Sè le maudit et il demeura tel qu’il était.

Leçon : respecter les interdits qui engagent sa vie. Eviter la consommation par excès de l’alcool. Garder en secret tout bonheur qui ne s’est pas encore accompli.

A retenir : C’est le rameau du palmier qui s’arrache facilement mais celui du cocotier est difficile à arracher.

Source : Bokonon Kindohoundé (Colli Dogoudo)

Laisser un commentaire

Top