Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Sagesse du Fâ : Lêtê-Sa (1) : Quand la générosité devient fatale…

Sagesse du Fâ : Lêtê-Sa (1) : Quand la générosité devient fatale…

Des conflits surgissent parfois entre deux amis pour plusieurs facteurs dont l’emprunt d’un bien cher. C’est ce que nous verrons avec le fâdu ‘’Lêtê-Sa’’ à travers l’histoire de la Brebis et de son amie Vipère. Le récit vient du Kpinjigan Alexandre Anagonou, du culte Thron Goka, résidant à Sèhouè, commune de Toffo. Ce signe sera traité en 5 volets.

Recueillis et traduit par Barnabé Yélian KINTOHOU (Coll.)

Jadis, la Brebis et la Vipère étaient de très bonnes amies. Elles faisaient tout ensemble et se rendaient souvent visite. En ce moment, la Vipère possédait une précieuse chose que n’avait pas son amie, le sexe. Pendant ses visites, la Brebis assistait envieuse aux instants de plaisir de la Vipère et son mari.

Des mois passèrent la Vipère tomba enceinte. La Brebis demanda à emprunter son sexe, histoire de jouir elle aussi du sexe. En vertu de leur amitié intense, son amie Vipère ne refusa pas. La Brebis emprunta ainsi le sexe de son amie et parti. Une fois chez elle, elle passa à l’essai et prit goût. C’était si suave que la Brebis n’eut plus l’idée de retourner le sexe à son propriétaire. Cette dernière allait souvent réclamer son sexe mais en vain. La Brebis ne restait même plus à la maison pour recevoir la visite de son amie. Comment faire pour obtenir son sexe en vue de mettre paisiblement bas, c’était le souci de la Vipère.

Un jour, alors qu’elle était déjà en travail, elle prit la voie menant chez son amie pour réclamer de nouveau son sexe. Mais malheureusement pour elle, la douleur s’intensifiait et l’immobilisa. Elle n’a donc pas pu se rendre chez son amie. N’ayant pas trouvé la voie de sortie, les enfants l’ont déchirée un peu partout pour venir à la vie. La naissance des enfants coïncida avec le dernier soupir de leur mère Vipère. Son sexe emprunté à son amie était la cause principale de sa mort. Depuis ce temps la Vipère meurt toujours après avoir fini de donner naissance.

Leçon : Ce signe ne déconseille pas d’être généreux. Juste qu’il faut faire attention. Ne pas emprunter un bien cher et important à son ami. Ce dernier peut refuser de vous le retourner. Ce qui peut disloquer votre amitié ou vous valoir des malheurs.

One thought on “Sagesse du Fâ : Lêtê-Sa (1) : Quand la générosité devient fatale…

Laisser un commentaire

Top