Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Saisie de munitions à Bantè : L’Udbn dénonce un complot et invite à poursuivre les enquêtes

Saisie de munitions à Bantè : L’Udbn dénonce un complot et invite à poursuivre les enquêtes

Le Procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), Elom Mario Mètonou a annoncé samedi 1er mai au détour d’une déclaration de presse, la saisie par des éléments de la Police républicaine, d’une forte cargaison de munitions d’armes de guerre à la hauteur de Bantè dans le département des Collines. Quelques heures après cette sortie médiatique du procureur, le Bureau exécutif national du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), très attaché à la paix s’est réuni en urgence pour se pencher sur la situation. Si cet accident n’était pas survenu, « cette cargaison de munitions de guerre serait allée à destination, prête à utiliser par les ennemis de la république pour y perpétrer des actes ignobles », a fait observer le parti. Dans la déclaration qui a sanctionné ladite rencontre, l’Udbn se demande combien « de cargaisons de munitions d’armes ont été déjà convoyées de l’étranger vers des localités » du Bénin et si cette forte cargaison interceptée « et qui est prête à être déverser dans le pays n’autorise-t-elle pas à tirer, sans risque de se tromper, la conclusion que les armes pour lesquelles ces munitions sont convoyées, se trouvent déjà quelque part aux mains des ennemis sur le territoire béninois ? ». Le parti invite toutes les structures compétentes à poursuivre les enquêtes pour la manifestation de la vérité et pour rétablir l’ordre constitutionnel au Bénin. Il a, enfin réaffirmé son soutien au chef de l’Etat Patrice Talon pour « la rigueur et la fermeté avec lesquelles, il entend assurer la stabilité et préserver la paix aux filles et aux fils du Bénin ».

Par Raymond FALADE

Laisser un commentaire

Top