Vous êtes ici
Accueil > Société > Salubrité publique : L’Aneb fait œuvre utile à l’Uac

Salubrité publique : L’Aneb fait œuvre utile à l’Uac

À travers son projet dénommé ”Sos salubrité”, l’Association nationale des élites du Bénin (Aneb) a mené, dans la matinée du samedi 19 mars, une activité de nettoyage au sein de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac).

Par Esmick BOKPE

Rendre propre ce haut lieu du savoir afin de permettre aux apprenants d’étudier dans un milieu sain et adéquat. Tel est l’objectif de la descente de salubrité effectuée, samedi 19 mars par les membres de l’Association nationale des élites du Bénin (Aneb), a indiqué Jacques Tchougbo, président du conseil d’administration. Le projet ”Sos salubrité” lancé en octobre 2021 vient en appui au gouvernement et les Nations unies dans l’atteinte des Objectifs de développement durables (Odd), notamment en son n°13 portant sur les « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ».

Présent en soutien à l’activité, Docteur Rosaire Attolou, directeur départemental, du ministère du Cadre de vie et du développement durable Atlantique-Littoral, s’est dit heureux de voir des jeunes engagés au profit de l’environnement. « La préservation du cadre de vie, les questions d’assainissement et de salubrité est un combat pour tout le monde. C’est vrai que le niveau central élabore les politiques, les stratégies mais la mise en œuvre est pour nous tous. C’est pour cela, quand il y a des initiatives de ce genre, je suis toujours présent, pour travailler mais aussi pour encourager et féliciter », a-t-il salué. Et d’inviter ses jeunes frères à continuer dans cette même dynamique. Il a promis de se rendre toujours disponible à chaque fois qu’ils auront besoin du ministère du Cadre de vie. Il a, enfin, invité toutes les associations et tous les citoyens Béninois à emboîter les pas à l’Aneb.

Vue des membres de l’Association nationale des élites du Bénin

 

La mairie d’Abomey-Calavi s’est fait représenter à l’occasion par la cheffe du Service environnement, Yvette Clédjo. Elle a félicité l’Association nationale des élites du Bénin dans son combat depuis plus d’un an au profit de l’assainissement du cadre de vie, en rendant le milieu estudiantin agréable pour le bien-être des apprenants. L’Association, a-t-elle rassuré, aura toujours le soutien de la mairie.

Le campus bénéficiaire n’est pas resté en marge de la campagne de salubrité. Une grande joie, a avoué Jacques Sossou, le chef Service aménagement et entretien, de voir cette association penser à l’Uac, la vitrine des autres universités. Il a souhaité que l’initiative soit rééditée pour l’atteinte des objectifs fixés en matière de propreté dans ce grand lieu du savoir. Il a aussi invité universitaires, étudiants et tous les dirigeants à se lancer dans le combat afin de construire un monde plus juste et plus durable pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Top