Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Santé publique : Vers la fin des accouchements à domicile à Nikki

Santé publique : Vers la fin des accouchements à domicile à Nikki

Une délégation composée certains membres du conseil communal de Nikki conduite par le maire Oumarou Lafia et certains membres du conseil communal ont réceptionné le mercredi 19 juin dernier deux maternités isolées pour mettre fin aux tracasseries des patients de nos hôpitaux.

Par Ludovic AYEDEGUE

La localité de Soubo dans l’arrondissement de Gnonkourokali et celle de Tèbo située dans Biro ont bénéficié de la construction de maternité isolée. Le maire Oumarou Lafia qui avait à ses côtés un représentant de la zone sanitaire et de la Cellule de Participation Citoyenne est allé réceptionner les deux infrastructures sanitaires réalisées au profit des populations des deux localités. A Soubo comme à Tèbo, les autorités ont échangé avec les populations sur le processus de financement et de réalisation de ces infrastructures, le coût de chaque infrastructures et l’usage dont doivent les populations. C’est un ouf de soulagement pour les populations des deux localités dont les porte-paroles se sont confondus en remerciements à l’endroit du conseil et de son président. Ils ont promis une bonne fréquentation de ces maternités isolées. Pour l’autorité communale, la réalisation de ces infrastructures doit siffler la fin des accouchements à domicile et les faibles taux de consultations prénatales et de vaccination des enfants. Les agents de santé et les populations ont été exhortés à faire un bon usage de ces joyaux. Il faut signaler que la maternité isolée de Soubo a été réalisée sur le FADeC non affecté 2018 et celui de Tèbo sur le FADeC affecté 2018 Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Top