Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Secteur sanitaire : Un pas de plus dans l’assainissement

Secteur sanitaire : Un pas de plus dans l’assainissement

Fidèle à ses efforts pour l’assainissement du secteur de la santé, le gouvernement vient de poser un autre pas décisif en matière règlementaire. Il s’agit de l’adoption d’un projet de loi portant protection de la santé des personnes en République du Bénin. Un texte important que le Conseil des ministres du mercredi 24 juin a adopté et transmis et à l’assemblée nationale pour examen et vote.

Par S. B. AGBON

Le projet de loi concerné s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du système de santé en vue d’une couverture sanitaire plus efficace. Il consacrera, à cet effet, le renforcement du droit à la santé ; la création d’un organe de régulation du secteur de la santé ; la promotion des conditions optimales pour une bonne qualité de soins ; l’obligation de résultats pour les prestataires de soins ; la promotion des bonnes pratiques dans les formations sanitaires ; la répartition équilibrée et cohérente du personnel de santé sur tout le territoire ; et l’amélioration du cadre et des conditions de travail du personnel de santé.

Ce texte sur lequel la caution du Parlement est attendue, devra garantira aux populations, la jouissance effective du droit à la santé. Puisqu’il mettra fin aux dysfonctionnements qui impactent les performances du système sanitaire du pays, source d’insatisfactions et de plaintes récurrentes. De plus, l’égalité de chance pour tous les citoyens où qu’ils se trouvent sur le territoire national se trouvera assurée grâce à la répartition équilibrée et cohérente du personnel de santé.

Déjà en septembre 2019, le gouvernement avait adopté les textes règlementaires qui consacrent la création de 4 organes de mise en œuvre des réformes du secteur de la Santé, à savoir le Conseil national de la médecine hospitalière, Conseil national des soins de santé primaires, l’Agence nationale de régulation pharmaceutique et l’Autorité de régulation du secteur de la Santé.

Laisser un commentaire

Top