Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Sécurité routière : Le Cnsr et la Police appellent à “rouler à droite”

Sécurité routière : Le Cnsr et la Police appellent à “rouler à droite”

Le Centre nationale de sécurité routière (Cnsr) est désormais aux côtés de la Police républicaine pour le respect des couloirs de circulation grâce à la campagne nationale de sensibilisation dénommée « serrez votre droite ». Elle a été lancée le jeudi 7 mars à Parakou.

Par S. B. AGBON

L’indiscipline est notoire sur nos routes. Les règles apprises dans les auto-écoles sont vite abandonnées une fois les permis de conduire obtenus. Depuis environ deux mois, la Police républicaine est en croisade contre cet incivisme source de graves accidents. Le Cnsr est aussi désormais engagé dans cette bataille. C’est le sens du lancement, jeudi 7 mars dernier, de la campagne de sensibilisation « serrez votre droite ».

Au cours de la cérémonie de lancement, Georges Anagonou, représentant du directeur du Cnsr et chef du Service communication et coopération du Cnsr, a condamné l’anarchie qui consiste pour les usagers de la route à circuler sur tous les couloirs de la chaussée, défiant ainsi les appels au respect du code de la route. Ce qui rend lourd les chiffres d’accidents de la circulation. Pour le représentant du Dg/Cnsr, l’opération « serrez votre droite » permettra une fois encore de rappeler aux citoyens, l’importance et l’intérêt du respect des couloirs de circulation. La Police républicaine l’avait compris et a commencé, depuis janvier 2019, par sensibiliser les citoyens à propos, a indiqué le directeur départemental Borgou Alibori de la Police républicaine, représentant le Dgpn. Il a insisté que les usagers de la route doivent rouler sur la voie de droite, celle de gauche étant destinée au dépassement. « La route est un tapis roulant peint en noir et qui se met en marche dès que nous appuyons sur l’accélérateur de notre véhicule », a renchéri le représentant du préfet des départements du Borgou et de l’Alibori qui a lancé officiellement la campagne. Que les conducteurs roulent avec sagesse afin de retourner sain et sauf dans leurs familles, a-t-il conseillé. La cérémonie a été aussi riche en communications assurées par des experts en questions de sécurité routière : Okry Soline, chef division éduction-formation au Cnsr et Hilaire Affoukou, chef annexe Cnsr Borgou-Alibori.

Les conducteurs de poids-lourds, de motos et autres présents à la cérémonie ont été sensibilisés et des réponses ont été apportées à leurs préoccupations. La ville de Parakou a constitué ainsi la première étape de cette campagne de sensibilisation. Kandi, Natitingou, Djougou et bien d’autres villes seront les prochaines destinations des équipes conjointes de la Police et du Cnsr. L’on peut donc dire que c’est l’union qu’il faut pour promouvoir la discipline sur les routes au Bénin, condition sine qua non pour faire de la route un facteur de développement et non de perte en vies humaines.

Laisser un commentaire

Top