Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Services aériens : La connexion Cotonou-Accra formalisée

Services aériens : La connexion Cotonou-Accra formalisée

Le ministre des Infrastructures et des transports (Mit) Hervé Hêhomey et le vice-ministre de l’Aviation du Ghana, Yaw Afful ont signé, vendredi 22 novembre à la salle de conférence du Mit à Cotonou, un accord pour les services aériens entre le Bénin et le Ghana.

Par Y. KINTOHOU

En 2018 à Addis-Abeba en Ethiopie, le Bénin a adhéré au Marché unique du transport aérien africain (Mutaa), un projet de l’agenda 2063 de l’Union africaine (Ua), lancé durant la 30ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. La signature entre le Bénin et le Ghana fait donc suite à cette adhésion et une série de consultations bilatérales principalement aéronautiques lors de la Conférence de l’Oaci sur les négociations relatives aux services aériens, le 6 décembre 2016 à Nassau au Bahamas, a rappelé le ministre Hervé Hêhomey.

Le gouvernement du Bénin n’ignore pas la place du transport aérien pour un développement économique et une intégration régionale. C’est pourquoi le Programme d’action du gouvernement a mis « un accent particulier sur le transport aérien à travers l’amélioration des infrastructures aéroportuaires, en vue de soutenir le développement du transport aérien », a soutenu Hervé Hêhomey. « Le secteur aéroportuaire est un secteur vital pour le développement d’un pays » a renchéri le vice-ministre de l’aviation du Ghana, Yaw Afful. Aussi a-t-il rassuré de la potentialité aéroportuaire du Ghana et de son accompagnement a aidé les pays de la sous-région. « Nous sommes aussi prêts à aider les pays frères de la sous-région, dont le Bénin, à avoir un système aéroportuaire performant » a-t-il déclaré.

 

 

Laisser un commentaire

Top