Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Session budgétaire à la mairie de Cotonou : Plus de 17 milliards en vue pour le bien-être des citoyens

Session budgétaire à la mairie de Cotonou : Plus de 17 milliards en vue pour le bien-être des citoyens

Le maire intérimaire de Cotonou, Isidore Gnonlofoun a lancé officiellement le mardi 26 novembre, les travaux de la quatrième session ordinaire de l’année 2019.  La cérémonie a eu lieu en présence de ses adjoints, des chefs d’arrondissement et des conseillers.

Par R. F.

C’est la dernière session ordinaire de l’année 2019 de la mairie de Cotonou. Encore appelée session budgétaire, elle marque la fin de l’exercice et se consacre à l’examen et au vote du budget primitif exercice 2020.

A l’ouverture de la session, le président du conseil, le maire Isidore Gnonlonfoun a annoncé le projet de budget qui sera soumis à l’appréciation des élus municipaux. Il s’agit d’un budget ambitieux estimé à dix-sept milliards neuf cent quinze millions soixante-quinze mille trois cent douze (17. 915. 075. 321) de nos francs et qui s’équivaut en recettes et en dépenses. Comparativement à l’année 2019, ce projet de budget connait une progression de sept cent douze millions huit cent quatre-vingt-dix-neuf mille cent quatre-vingt-dix, soit un taux d’accroissement de 4,14 %. Selon l’autorité municipale, le budget exercice 2020 parait réaliste, participatif et objectif, en ce sens qu’il prend en compte les besoins prioritaires exprimés par les populations à l’occasion des ateliers au niveau de chaque quartier et des recommandations formulées par la société civile lors des débats l’orientation budgétaire. Il permettra donc d’assurer le fonctionnement des organes municipaux, l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations. C’est pourquoi, le maire Isidore Gnonlonfoun s’est réjoui de son élaboration et a félicité tous les acteurs qui y ont contribué.

En dehors de l’examen du budget, les conseillers vont se pencher au cours de cette session sur d’autres dossiers importants qui contribueront au bien-être des citoyens de la capitale économique du Bénin. Il s’agit d’une dizaine de dossiers entre autres, la présentation du rapport d’activités trimestriel du maire et de ceux des présidents des commissions permanentes, la mise à disposition du siège du 3ème arrondissement pour abriter le projet de construction de la maternité et du site pour le projet de construction d’une bibliothèque municipale. A cela, s’ajoute ajouter la validation de l’étude économique du complexe sportif d’Akogbato suivie de l’autorisation de signature de convention. Le maire intérimaire de la ville de Cotonou a salué les meilleurs résultats obtenus cette année par rapport à l’exécution du budget. « Malgré tous ces efforts pour rendre notre ville plus belle, plus attrayante et plus fonctionnelle, Cotonou a encore d’énormes défis à relever. Nous estimons néanmoins avoir suffisamment déblayé le terrain, grâce aux réformes que nous avons engagées pour permettre à la prochaine équipe …de travailler avec plus d’aisance », s’est-il réjoui.

Au cours de cette première journée, Isodore Gnonlonfoun et les huit présidents des commissions permanentes ont présenté leurs rapports trimestriels d’activités qui ont été examinés et approuvés par l’ensemble des élus présents et représentés à cette session. Prévus pour durer trois jours, les travaux prendront fin le jeudi 28 novembre prochain. Le projet de budget 2020 de la commune de Cotonou sera dont soumis à l’appréciation des conseillers communaux pour vote ce même jour.

 

Laisser un commentaire

Top