Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Sortie de promotion des entrepreneurs du Paej : L’Ocj agrandit le cercle des entrepreneurs

Sortie de promotion des entrepreneurs du Paej : L’Ocj agrandit le cercle des entrepreneurs

Le cercle des entrepreneurs béninois s’agrandit. Les bénéficiaires du projet « Accroître l’autonomisation économique des jeunes par la collaboration » (Paej) initié par l’Organe consultatif de la jeunesse (Ocj) ont reçu le jeudi 19 septembre leur parchemin. C’est au cours d’une cérémonie de sortie officielle qui a réuni plusieurs acteurs du monde entrepreneurial et les partenaires techniques et financiers. 

Par Raymond FALADE (Stag.)

Le projet accroître l’autonomisation économique des jeunes par la collaboration (Paej) démarré en août 2018 vise à rendre plus économiquement forts les jeunes béninois à travers la formation en création d’entreprises. 9 mois auront suffi pour une cinquantaine de jeunes de devenir des entrepreneurs et de pouvoir convaincre les bailleurs de fonds. A tour de rôle, chaque entrepreneur dont le plan d’affaires a été retenu et soutenu est passé devant un jury pour parler de son entreprise et convaincre les partenaires techniques et financiers qui ont honoré de leur présence cette cérémonie. La gastronomie, l’élevage, la coiffure, la production des jus de fruits, l’entretien sous une autre forme sont entre autres les domaines dans lesquels ces entrepreneurs investissent. D’ailleurs, sur les tables, se sont ces produits qui ont servi “d’amuse-gueule” aux participants. La plupart de ces entrepreneurs sont déjà installés et réalisent des chiffres d’affaires non négligeables.

Pour le coordonnateur du projet, Thomas Singbo, “nous ne devons plus douter de la capacité de la jeunesse béninoise”. Il en veut pour preuve, les présentations des plans d’affaires faites par les entrepreneurs. Ces plans d’affaires ont été réalisés par les jeunes eux-mêmes à travers leur propre idée de projet. La formation reçue par ces jeunes leurs permet d’être de bons entrepreneurs et créateurs de richesse. A travers la formation reçue, les jeunes entrepreneurs sont conscients des défis à relever “pour être des chefs d’entreprise d’impact”. Il s’agit donc pour eux de créer des emplois et de la richesse au Bénin, de contribuer efficacement à l’autonomisation économique et financière des femmes et des jeunes, d’améliorer les conditions de vie et de santé de la population. Par la voix de leur porte-parole Marlène Kindji, ils entendent « mettre en synergie leurs efforts pour impacter durablement le développement notre pays le Bénin et de l’Afrique en général, dans la collaboration qui est un gage d’une meilleure réussite ».

L’entrepreneuriat occupe une place de choix dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag). C’est d’ailleurs ce qui a poussé le président de la république lors de son deuxième remaniement à créer un ministère pour la promotion de l’emploi et des petites et moyennes entreprises (Mpepme) a rappelé le directeur général de l’Agence nationale de promotion des petites et moyennes entreprises (Anpme). Il a réaffirmé l’engagement dudit ministère à accompagner les jeunes entrepreneurs dans la réalisation de leur projet et pour l’atteinte de leurs objectifs.

 

Laisser un commentaire

Top