Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Soutenance à l’institut Supérieur Fopase : 10 étudiants en biologie humaine défendent leurs recherches

Soutenance à l’institut Supérieur Fopase : 10 étudiants en biologie humaine défendent leurs recherches

Le samedi 1er juin à l’institut supérieur Fopase, c’était la 12ème édition des soutenances de fin d’année. 10 étudiants en 3ème année d’analyse paramédicale ont défendu devant des jurys, leurs mémoires. C’est le cas de Aubierge Molanio, dont la recherche a porté sur « L’intérêt du dosage de l’hémoglobine et de la prévalence de l’anémie associé au paludisme chez les enfants de 0 à 15ans ». Sa collègue Doriane Gbessamehlan s’est intéressée à la « Recherche de batterie pathogène sur les téléphones portables du personnel de l’hôpital de Mènontin ». Dans l’ensemble, les travaux ont été exécutés avec rigueur. En témoigne la mention ‘’Très bien’’ attribuée à la plupart des étudiants devant parents, amis et responsables dudit institut.

Satisfaction pour Abedelkerim Hamid Cherif, l’un des soutenants impétrants qui a soutenu en analyse biomédicale avec la mention très bien. Et de rassurer de la qualité de l’enseignement à l’institut Fopase au regard du profil des enseignants qui y interviennent. Même position chez Fifamin Saka qui a soutenu en analyse biomédicale sur l’évaluation du risque athérogène chez les patients hypoglycémiques à l’hôpital de zone de Mènontin. Elle a par ailleurs invité les nouveaux bacheliers et tous ceux qui désirent faire carrière dans le domaine de paramédicale à aller se faire former à l’institut Fopase.

De son côté, le coordonnateur national de l’Institut Fopase, Pierre Edemessi a rappelé que la soutenance est une évaluation terminale qui sanctionne la fin de la formation d’un étudiant inscrit en cycle de licence. Il a martelé qu’avant que les étudiants ne soutiennent dans leur institut, ils doivent d’abord remplir certains critères. Primo, l’étudiant doit rigoureusement faire les 6 semestres tels que l’indique le ministre de l’Enseignement supérieur. Arrivé au niveau du semestre 6, les étudiants sont donc envoyés en stage dans certains hôpitaux, afin de toucher du doigt la réalité et d’acquérir d’autres connaissances. Ce qui leur permet de faire des recherches et apporter également un plus aux recherches en matière de santé. L’étudiant profite de son séjour pour identifier un thème et de finir son rapport qui est avisé et validé par son encadreur de stage. Pour finir il a convié tous ceux qui désirent embrasser le secteur de la biologie humaine à faire confiance et à s’inscrire à l’Institut supérieur Fopase.

Par Sêmèvo A.

Laisser un commentaire

Top