Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Soutenance de thèse à l’Uac : Prince Gbegnito aborde les droits des enfants au sein des couvents Vodun

Soutenance de thèse à l’Uac : Prince Gbegnito aborde les droits des enfants au sein des couvents Vodun

Le cercle des docteurs de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) s’est agrandi par l’entrée de Prince I. G. Gbegnito. Il a soutenu le vendredi 23 juillet au campus d’Abomey-Calavi, sa thèse de doctorat en Sociologie, spécialité Culture et société. Au terme de sa présentation, le jury présidé par le professeur Ciriaque Ahodékon Sessou a accepté le travail de l’impétrant avec la mention très honorable et les félicitations du jury. 

Par Raymond FALADE

«Pratiques initiatiques au sein des couvents du Vodun et les mécanismes de protection de l’enfance à Allada». C’est le thème défendu par Prince I. G. Gbegnito devant un jury international composé des professeurs Ciriaque Ahodékon Sessou et de Dodji Amouzouvi de l’Uac et du professeur Koffi Nutefé Tsigbé venu du Togo. A travers ce thème, l’impétrant amène les Béninois à comprendre le rapport existant entre les pratiques initiatiques au Vodun et à la protection de l’enfance dans les communautés d’adeptes et de Vodun d’Allada. Les enquêtes ont touché 117 interlocuteurs identifiés dans différents secteurs de la vie sociale. Selon les résultats de la recherche présentés par l’impétrant, l’enfance ainsi que sa protection sont des constructions sociales qui mobilisent plusieurs approches de protection. Ainsi, sur le plan administratif, elle s’appuie sur le droit positif alors que dans sa dimension communautaire, elle fait recours aux valeurs éducatives et des pratiques endogènes de protection.
« J’ai fait ce choix sur la base d’un ensemble de constats que j’ai fait dans le cadre de mes activités professionnelles qui concernent la protection des enfants », a justifié Prince I. G. Gbegnito au terme de sa présentation. Il a expliqué que la question de la protection de l’enfance interpelle plusieurs acteurs. Il s’agit des acteurs institutionnels et des acteurs communautaires. D’après les résultats de la recherche, il ressort que les acteurs des couvents du Vodun ont un autre registre de protection de leurs enfants. Au même moment, renseigne le nouveau docteur, l’Etat en tant qu’institution suprême en charge d’assurer la protection de l’enfant également, a adopté plusieurs mécanismes permettant de protéger l’enfant en matière de droit.
A l’issue de la délibération, Prince I. G. Gbegnito a été élevé au grade de docteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), option Culture et société. « Je suis satisfait de cette décision du jury de m’accueillir dans le cercle des docteurs de l’Université d’Abomey-Calavi, parce qu’au-delà de tout, nous cherchons à avancer lorsque nous faisons un travail. Le travail que nous venons de présenter servira beaucoup plus à organiser la protection de l’enfance. Nous avons tracé un ensemble de pistes qui permettront aux enfants qui sont initiés dans les couvents de pouvoir s’intégrer véritablement dans la société et de pouvoir également trouver des repères en matière de protection de leurs droits, en matière de prise en compte de leurs priorités et des priorités de leurs communautés », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Top