Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Soutenances à l’Institut Fopase : 10 étudiantes ont clôturé la 12ème session

Soutenances à l’Institut Fopase : 10 étudiantes ont clôturé la 12ème session

La 12ème session des séances de soutenance de l’année 2019 démarrée il y a deux semaines à l’Institut supérieur Fopase a pris fin mercredi 5 juin. Ceci après le passage d’une dizaine d’étudiantes qui ont défendu brillamment leurs thèmes de mémoire.

Par Raymond FALADE (Stag.)

Après plusieurs mois de stage dans des formations sanitaires, une dizaine d’étudiantes en biologie humaine à l’Institut supérieur Fopase composant la deuxième vague de soutenance pour le compte de l’année 2019 ont soutenu le mercredi 5 juin leurs mémoires de fin de formation. Les thèmes défendus par les mémorants ont été choisis à partir des constats faits dans leurs lieux de stage respectifs. Ces thèmes portent dans leur ensemble sur la santé humaine. Pour Yasmine Agassounon qui a travaillé sur le thème « la contribution du test de coombs direct dans la prise en charge des nouveaux nés au service de néonatologie de l’hôpital de zone de Mènontin », les femmes doivent se rendre à l’hôpital dès leur premier mois de grossesse. Ce qui leur permettra de bénéficier de soins adéquats et de protéger le bébé qu’elles portent. Brigitte Dagba quant à elle, a mené ses recherches sur le thème : « Comparaison de deux méthodes de réalisation du test de compatibilité au laboratoire : méthode en milieu salin et méthode en milieu coombs ». Elle a justifié ce thème par la remarque selon laquelle, après l’accouchement certaines femmes meurent. Dans son travail, elle a fait ressortir les causes de ces décès tout en invitant les femmes en état de grossesse à se faire toujours consulter jusqu’à l’accouchement. Elle a pour finir invité les femmes qui ont une certaines maladies, à ne jamais avorter. A l’en croire, cette pratique a des effets négatifs sur leur organisme et peut aussi les conduire à la mort.

Le Coordonnateur national de l’institut supérieur Fopase, Pierre Edemessi s’est réjoui du bilan de cette 12ème session car le programme établie au départ a été respecté. Pour lui, les étudiants ont bien défendu leurs travaux de mémoire. C’est ce qui explique les bonnes mentions décrochées par certains. Il a pour finir exprimé sa gratitude à l’endroit de tous ceux qui ont contribué à la rédaction de ces mémoires et à la réalisation des travaux dans les laboratoires avec les étudiants.

Laisser un commentaire

Top