Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Spectacle « Dohoué » du Ballet national du Bénin : Une création pour valoriser le patrimoine culturel immatériel

Spectacle « Dohoué » du Ballet national du Bénin : Une création pour valoriser le patrimoine culturel immatériel

La Ballet national du Bénin a une nouvelle création. Son nom, « Dohoué ». La première de ce spectacle fait de danses et de rythmes pour valoriser le patrimoine culturel immatériel du Bénin a été présentée vendredi 21 octobre au Palais des congrès de Cotonou en présence de plusieurs membres du gouvernement, des autorités politico-administratives et des représentants du corps diplomatique au Bénin.

Par Raymond FALADE

Le Bénin est fier de sa diversité culturelle et veut la valoriser. C’est le principal message que véhicule le spectacle « Dohoué ». Il présente une fille éponyme qui a décidé de lutter et de se battre pour la défense de la culture de chez elle. En face d’elle, d’autres jeunes ancrés dans la modernité et qui ne veulent voir aucune trace de leur tradition et encore de leurs danses et rythmes traditionnels.
Pourtant, tradition et modernité sont « compatibles » souligne le ministre du Tourisme, de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola présent à cette première. Mieux « c’est en s’appuyant sur ce patrimoine que nous pouvons révéler le Bénin aux Béninois et au monde. Vous avez la modernité, vous avez le patrimoine, vous avez cet échange. C’est cela qui va faire la singularité de notre pays le Bénin d’être moderne, un pays à la pointe du monde mais dont ce patrimoine est notre singularité » a-t-il indiqué.

La première a été organisée par le ministère du Tourisme, de la culture et des arts à travers la Direction de l’ensemble artistique national du Bénin. Ce spectacle a pour but de révéler les patrimoines culturels immatériels et la danse contemporaine, urbaine et acrobatique selon les organisateurs. Aux commandes de cette création, le professeur Koffi Adolphe Alladé, maître Chorégraphe au ballet national, président de la Confédération béninoise de danse assisté de Richard Adossou.

22 créations, 10 exécutées

Ce spectacle est composé de 22 créations (danses) dont 10 ont été exécutées. Il retrace les danses et rythmes de plusieurs localités du Bénin, du nord au sud en passant par le centre. « Il en existe encore 12 dans le répertoire et nous demandons à tous les artistes créateurs qui veulent faire des créations en prenant appui sur ces différents éléments du patrimoine culturel de s’adresser à l’Ensemble artistique national pour avoir des éléments pour leur permettre de valoriser le patrimoine cher à notre pays », a lancé le directeur de l’Ensemble artistique national Marcel Zounon.

 

LIRE AUSSI : Jean-Michel Abimbola, ministre de la culture à propos du Fdac : « Ce n’est pas un fonds social pour les artistes »

Les artistes proviennent des 12 départements du Bénin et ont été sélectionnés au cours de la tournée de l’Ensemble artistique national au travers leur savoir-faire, leur art, les rites et rythmes de leurs régions.

Le spectacle « Dohoué » a été apprécié par le public qui a effectué le déplacement de la salle rouge du palais des congrès de Cotonou. « Le talent de nos artistes est éclatant » a déclaré le ministre Jean-Michel Abimbola tout en saluant le talent des artistes qui ont joué sur scène.

Cette activité entre en ligne de compte de la nouvelle saison artistique qui s’ouvre à l’Ensemble artistique national du Bénin. Après Cotonou, plusieurs autres villes sont annoncées pour accueillir le spectacle dont Porto-Novo, Abomey, Parakou, Natitingou et Lokossa.

 

LIRE AUSSI : Avant-première du spectacle « Cordon ombilical » : Fabuleux !

Laisser un commentaire

Top